Comment Jésus est-il dans le ciel et à la fois, avec nous sur la terre?

Comment Jésus est-il au milieu de nous s’il exerce son ministère de Souverain Sacrificateur dans le lieu très Saint du Sanctuaire céleste?

Voilà une question d’une importance capitale dont il faut savoir la réponse. Car Jésus, lui-même, nous a promis qu’il sera « avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (Cf. Matthieu 28:20)

Beaucoup sont d’avis que Christ a besoin d’un troisième être pour lui représenter sur la terre auprès de ses disciples. Il donne comme raison que Christ est à toujours un humain, et de ce fait, il a perdu sa capacité d’être omniprésent. De ce fait, il a un besoin d’un représentant autre que lui-même.

Tandis qu’il est vrai que Christ, qui était en forme de Dieu, a pris sur lui à jamais la forme d’un homme. Il n’a pas perdu à toujours son omniprésence. Lorsqu’il est devenu homme durant son ministère sur la terre, il est vrai qu’il était limité dans sa capacité d’être à plusieurs endroits en même temps. Mais durant sa prière sacerdotale, on peut entendre Jésus dire au Père:

Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde fût. Jean 17:5 LSG

Nul ne peut nier l’abilité de Jésus d’être omniprésent avant que le monde fût fait. Donc si le Père va restaurer sa gloire à Jésus. On peut être certain que sa capacité d’être omniprésent sera restaurée.

D’autre part, on entend Jésus dire que le Père lui a donné toute puissance:

Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Matthieu 28:18 LSG

Le Père qui lui a donné tout pouvoir, l’a aussi donné la puissance d’être partout présent afin que Jésus puisse accomplir sa promesses à ses disciples que « là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. » Matthieu 18:20 LSG

Ellen White explique ce fait d’une manière claire et sans équivoque:

“C’est pour cela aussi qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur.” Bien que le ministère ait été transféré du temple terrestre au céleste; bien que le sanctuaire et notre souverain sacrificateur soient invisibles, les disciples n’en devaient pas être appauvris. L’absence du Sauveur n’entraînerait aucune rupture de communion avec lui, aucune diminution de puissance. Tandis que Jésus officie là-haut dans le sanctuaire, il continue d’exercer un ministère en faveur de l’Eglise sur terre, par son Esprit. Bien que caché à notre vue, il tient la promesse faite au moment de son départ: “Voici, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde”. Bien qu’il ait délégué ses pouvoirs à des ministres subordonnés, sa présence vivifiante est toujours ressentie dans l’Eglise. {Jésus-Christ, p.149}

C’est par son Esprit que Jésus est au milieu de nous. C’est par son Esprit qu’il est avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde. C’est par son Esprit qu’il est omniprésent. Il peut à la fois être un Médiateur auprès du Père dans le ciel et notre Consolateur sur la terre.

La Bible nous dit que « Dieu a envoyé l’Esprit de son Fils dans nos coeurs; que Christ, le Fils de Dieu vit en nous, et que Christ en vous est l’espérance de la gloire ». Et que si quiconque en doute, il nous est exhorté:

Interrogez-vous, voyez si vous vivez comme des croyants, examinez-vous. Vous reconnaissez bien que Jésus-Christ est en vous, n’est-ce pas ? Ou alors, vous ne pouvez pas donner des preuves de votre foi. 2 Corinthiens 13:5 PDV

Sr White, quelque part d’autre, dit que Christ a donné Son Esprit pour être son représentant, et pas quelqu’un d’autre:

Le Christ a laissé son Saint-Esprit pour être son représentant dans le monde, pour donner une aide céleste à toute âme affamée et assoiffée … Nous vivons dans une période très solennelle de l’histoire de ce monde, mais la lumière brille pour ceux qui vont marcher Dans la lumière … (That I May Know Him, p.217.2)

il nous assure de sa consolante présence personnelle, ce qu’il accomplit par son représentant, son Esprit-Saint, tout en étant assis à la droite de Dieu dans les lieux célestes et exerçant son ministère d’unique Médiateur entre les hommes et le seul vrai Dieu.

« En donnant sa commission à ses disciples, Christ ne leur a pas dit qu’ils seraient laissés seuls. Il leur a assuré qu’il serait près d’eux. Il a parlé de son omniprésence d’une manière spéciale. Allez dans toutes les nations, at-il dit. Allez, dans la partie la plus éloignée du globe habitable, mais sachez que Ma présence sera là … L’assurance de sa présence permanente était l’héritage le plus riche que Christ pouvait donner à ses disciples. Ayant le grand Prêtre de notre profession à notre côté, il ne faut pas mettre en danger nos âmes en ouvrant les secrets de nos cœurs à des prêtres ou pasteurs. En toute confiance, nous pouvons ouvrir notre cœur à Celui qui est le chef de toute l’église. Prenez toutes les questions, petites ou grandes à Jésus. « Venez à moi », il dit: « vous tous qui êtes  fatigués  et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous, et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est facile, et mon fardeau est léger. « Excellente assurance. Montrons que nous honorons l’invitation en obéissant à l’appel. {Ellen White, Manuscrit 138, 1897, par.22, The Gospel}

Jésus, parlait de la venue du Consolateur de la manière qu’Il  allait se représenter Lui-même comme l’Omniprésent, partout par son Esprit:

« Encombré de l’humanité, Christ ne pouvait pas être personnellement en tous lieux; c’est pourquoi il était avantageux pour eux qu’Il les quitte, qu’Il aille vers son Père, et qu’Il envoie le Saint-Esprit pour qu’il soit son successeur sur la terre. Le Saint-Esprit est lui-même, dépouillé de la personnalité humaine, et indépendant de celle-ci. Il allait se représenter Lui-même comme l’Omniprésent, partout présent par Son Saint-Esprit. Mais le Consolateur, qui est le Saint-Esprit, que mon Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et (bien qu’invisible par vous) vous remettra en mémoire toutes celles que je vous ai dites… Toutefois, je vous dis la vérité, il vous est avantageux que je m’en aille; car si je ne m’en vais, le Consolateur ne viendra point à vous; et si je m’en vais, je vous l’enverrai. » (British Present truth, 30 mai 1895 ‘The Eternal Presence’, parenthèse dans le texte original)

Chers ami.e.s lecteurs et lectrices, c’est ainsi que Christ peut être à la fois avec nous et avec son Père. C’est ainsi qu’il nous console ici-bas et nous défend là-haut. Sa gloire première a été restaurée et tout pouvoir lui a été donné pour le salut de l’humanité.

« Qu’ils étudient le dix-septième chapitre de Jean, et qu’ils apprennent comment prier et comment vivre la prière de Christ. Il est le Consolateur. Il demeurera dans leurs coeurs, rendant leur joie complète. Ses paroles seront pour eux comme le pain de vie. » (The Review and Herald, 27 janvier 1903)

« Il n’y a pas de consolateur comme le Christ, si tendre et si vrai. Il est touché par le sentiment de nos infirmités. Son Esprit parle au coeur … Mais aucune circonstance, aucune distance, ne peut nous séparer du Consolateur céleste. Partout où nous sommes, partout où nous pouvons aller, il est toujours là, celui donné à la place du Christ, pour agir à sa place. Il est toujours à notre droite, pour parler des mots apaisants et doux; pour supporter, soutenir, défendre et encourager. L’influence du Saint-Esprit est la vie du Christ dans l’âme. Cet Esprit agit dans et à travers tous ceux qui reçoivent le Christ. Ceux qui connaissent l’habitation de cet Esprit révèlent leur fruit: l’amour, la joie, la paix, la patience, la douceur, la bonté, la foi. » (The Review and Herald, 26 octobre 1897, par.15, Words of Comfort—No 2)

« Le Christ doit être connu par le nom béni de Consolateur. ‘Le Consolateur’, a déclaré le Christ à ses disciples, ‘qui est le Saint-Esprit, que le Père enverra en Mon nom … » (Manuscrit 7, 1902, dactylographiée le 28 janvier 1902)

Soyons tous reconnaissant à notre Dieu et Père pour ce don ineffable:

« Nous nous détournons de l’image de nos défauts pour voir l’expiation faite pour nous et nous nous réjouissons en savant que nous pouvons être revêtus de la justice de Christ. En lui, habite toute plénitude. Il a la grâce et le pardon pour chaque âme. Alors que par la foi, nous regardons à Jésus, notre foi perce l’obscurité, et nous adorons Dieu pour son amour merveilleux en donnant Jésus le Consolateur. » (Manuscript Releases, vol.19, p.297, 298)

Gloire soit à Dieu, au plus haut des cieux!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.