Archives du mot-clé Adventiste du Septième Jour

Croyez ses prophètes, et vous prospérez!

Dieu nous a parlé autrefois dans le passé par des prophètes. Il a utilisé des hommes et des femmes comme canaux de communication pour nous révéler le futur mais aussi des choses du passé que nous n’aurions pas pu savoir si Il ne nous les avait pas révélés.

Amos 3:7 Car le Seigneur, l’Éternel, ne fait rien Sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes.

C’est la façon d’agir de notre Dieu. C’est ainsi qu’il nous révèle sa Parole. Et nous devrions avoir confiance dans sa Parole. Mais Dieu ne nous parle pas directement. Il nous parle à travers ses prophètes. Il devient donc impossible d’avoir confiance en la Parole de Dieu, sans avoir confiance en ses prophètes que lui utilise pour nous instruire. C’est la raison pour laquelle, il nous invite à les faire confiance pour notre propre bien:

2 Chroniques 20:20 ….Confiez-vous en l’Éternel, votre Dieu, et vous serez affermis; confiez-vous en ses prophètes, et vous réussirez.

C’est parce que nous les faisons confiance que nous sondons les écritures. Ou du moins, plus nous sondons les écritures, plus nous allons les faire confiance. Le témoignage de Jésus est aussi vrai aujourd’hui:

Jean 5:39 Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi.

Il arrive souvent que des hommes, souvent en position d’autorité, mettent en question la parole des prophètes de Dieu. En effet, ils mettent en question la Parole de Dieu lui-même en faisant cela. Il suffit juste de se rappeler de l’histoire du prophète Jérémie dont la véracité de ses dires était mise en doute par les sacrificateurs, les dirigeants du peuple et même des prophètes, spécialement le faux prophète Hanania. (Voir Jérémie 27).

Il n’en est pas tout à fait différent aujourd’hui. Que des hommes se mettent à contredire les déclarations des prophètes de Dieu.

Malheureusement, c’est ce que fait le très populaire pasteur adventiste Doug Batchelor du ministère Amazing Facts. Que ce soit par ignorance ou volontairement, Pasteur Batchelor contredit ce que dit la messagère du Seigneur concernant le Fils de Dieu, Jésus-Christ.

« ‘Dieu a tant aimé le monde, qu’il donna son seul Fils engendré,’ – Pas un fils par création, comme le furent les anges, ni un fils par adoption, comme l’est le pécheur repentant, mais un Fils engendré à l’image expresse de la personne de son Père. » (E. G. White, Signs of the Times, 30 mai, 1895)

Dans cette citation, Ellen White nous dit que Christ est un Fils engendré et non créé. Elle nous informe par là que l’engendrement et la création sont deux choses différentes. Qu’engendrement ne signifie pas création ni vice-versa. La conjonction « mais » dont elle utilise introduit une idée contraire que celle d’avant. « Pas un fils par création… pas un fils par adoption …mais un Fils engendré… ». La prophétesse s’est fait très claire pour qu’aucune personne ne se méprenne de celle qu’elle a voulu dire en appelant Jésus-Christ, le Sauveur du monde, le seul Fils engendré de Dieu.

Cependant, malgré de telle déclaration si claire et nette, Pasteur Doug Batchelor a pu faire la déclaration suivante:

« Vous ne pouvez pas changer les mots et essayer de dire que ‘engendré’ est différent d’être ‘créé’. S’Il est engendré par le Père; s’il passe du non-être à être par un acte du Père; Il est créé.  » (Doug Batchelor, Was Jesus created? À la 2 min 30 sec, https://youtu.be/Oh90pOMNXcU)

Ici, Doug Batchelor dit que ‘créer’ et ‘engendrer’ sont la même chose. Batchelor est en train de totalement contredire Ellen White, la messagère du Seigneur en qui se retrouvait l’Esprit de prophétie.

Donc, la question demeure la suivante:

Qui allez vous croire? La prophétesse, laquelle Dieu nous a demandé de faire confiance pour que nous puissions prospérez spirituellement, ou Doug Batchelor, un simple homme et pasteur qui contredit l’inspiration?

À vous de choisir?

En espérant que vous vous tiendrez du côté des prophètes de Dieu et non de la spéculation humaine, je vous invite à méditer sur ces quelques citations d’Ellen White concernant l’engendrement du Fils unique de Dieu:

 » Le Père éternel, l’immuable, donna son unique Fils engendré, tiré de son sein celui qui a été fait à l’image expresse de sa personne et l’envoya sur la terre pour révéler comment il a grandement aimé l’humanité. » {E. G. White, Review and Herald, 9 juillet 1895 par. 13}

« Qui est le Christ? – Il est l’unique Fils engendré du Dieu vivant. Il est au Père comme un mot qui exprime la pensée, – comme une pensée rendue audible. Christ est la Parole de Dieu. » {E. G. White, the Youth’s Instructor, 28 juin 1894 par. 9}

Rappelez-vous, c’est l’ennemi de nos âmes qui cherche à obscurcir le fait que Christ est le seul Fils engendré de Dieu le Père dès les jours de l’éternité:

«C’est ce fait que les anges [déchus] obscurcirent, que Christ était le seul Fils engendré de Dieu, et ils en vinrent à considérer qu’ils ne devaient pas consulter Christ. » {TDG 128.2}

«Satan est déterminé à ne pas permettre aux hommes de voir l’amour de Dieu qui l’a conduit à donner son unique Fils engendré pour sauver une race perdue; Car c’est la bonté de Dieu qui conduit les hommes à la repentance » {E. G. White, selected messages, vol 1, p. 156} 1897

Dieu demandera compte à chacun de nous:

Lorsque le monde sera enfin mis à l’épreuve devant le grand trône blanc pour expliquer son rejet de Jésus-Christ, le messager de Dieu pour notre monde, quelle scène solennelle ce sera! Quel calcul faudra-t-il pour clouer à la croix Celui qui est venu dans notre monde comme une épître vivante de la loi. Dieu posera à chacun la question suivante: qu’as-tu fait de mon Fils unique? A quoi répondront ceux qui ont refusé d’accepter la vérité? Ils seront obligés de dire: Nous avons haï Jésus et chassé de nous. Nous avons pleuré, crucifiez-le, crucifiez-le. Nous avons choisi Barabbas à sa place. Si ceux à qui la lumière du ciel est présentée la rejettent, ils rejettent Christ. Ils rejettent la seule disposition selon laquelle ils peuvent être nettoyés de la pollution. Ils crucifient à nouveau le Fils de Dieu et le font honte. On leur dira: «Je ne t’ai jamais connu: quittez-moi». Dieu vengera certainement la mort de son Fils. (Ellen White, The Review and Herald, 30 janvier 1900)

Que le Seigneur nous vient tous en aide à être capables de répondre d’une manière positive!

LE CARDINAL CATHOLIQUE ROMAIN DIT QUE LES ANTI-TRINITAIRES DÉTRUISENT L’HUMANITÉ — SUGGÉRANT DES «SOLUTIONS TRINITAIRES» AU BESOIN DU MONDE

La vérité du seul vrai Dieu le Père et de son seul Fils engendré Jésus-Christ doit être vraiment en train de faire des percées, car un cardinal catholique a dit dernièrement que plus que COVID, ce sont les «anti-trinitaires» qui détruisent l’humanité! Jetez un œil à ce qu’il a dit: Lire la suite LE CARDINAL CATHOLIQUE ROMAIN DIT QUE LES ANTI-TRINITAIRES DÉTRUISENT L’HUMANITÉ — SUGGÉRANT DES «SOLUTIONS TRINITAIRES» AU BESOIN DU MONDE

LA CHUTE D’UN EMPIRE: LES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE

L’AMERIQUE EST TOMBÉE! L’AMERIQUE EST TOMBÉE!

C’est une fin inévitable de cette nation républicaine. Mais l’Amérique ne tombe pas seule. Elle fera tomber le monde entier avec elle dans son désespoir.
Ce grand pays construit sur les merveilleux principes de la liberté de conscience sur papier n’a pas vécu selon sa vocation céleste. Lire la suite LA CHUTE D’UN EMPIRE: LES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE

L’humiliation nécessaire du peuple de Dieu le jour de l’expiation!

Nous sommes le 22 octobre.

Il y a 174 ans (22 octobre 1844-22 octobre 2018), notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ a quitté le lieu Saint pour le lieu Très Saint pour purifier le sanctuaire.

Nous sommes donc au temps antitypique des expiations. Un temps de préparation solennel pour le peuple de Dieu selon Daniel 8 v 14.

«Et il me dit: Jusqu’à deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié.» ‭‭Daniel‬ ‭8:14‬ ‭OST‬‬

Vivons-nous selon l’importance de cet oeuvre?

Durant le jour typique de l’expiation, nous voyons que ce jour était un jour très solennel:

«Et ceci sera pour vous une ordonnance perpétuelle: au septième mois, le dixième jour du mois, vous humilierez vos âmes, et vous ne ferez aucune œuvre, ni celui qui est du pays, ni l’étranger qui séjourne au milieu de vous; Car en ce jour on fera l’expiation pour vous, afin de vous purifier; vous serez purifiés de tous vos péchés devant l’Éternel. Ce sera pour vous un sabbat, un jour de repos, et vous humilierez vos âmes; c’est une ordonnance perpétuelle.» Lévitique‬ ‭16:29-31‬ ‭OST‬‬

C’était un jour où chacun du peuple devrait humilier son âme et s’examiner eux-mêmes:

«Le dixième jour de ce septième mois sera le jour des expiations; vous aurez une sainte convocation, vous humilierez vos âmes, et vous offrirez à l’Éternel des sacrifices faits par le feu. Vous ne ferez aucune œuvre ce jour-là; car c’est le jour des expiations, où doit être faite pour vous l’expiation devant l’Éternel votre Dieu. Car toute personne qui ne s’humiliera pas ce jour-là, sera retranchée du milieu de son peuple. Et toute personne qui fera ce jour-là une œuvre quelconque, je la détruirai du milieu de son peuple. Vous ne ferez aucune œuvre; c’est une ordonnance perpétuelle pour vos générations, dans toutes vos demeures.» Lévitique‬ ‭23:27-31‬ ‭OST‬‬

Réfléchissons durant la journée à propos de notre Souverain Sacrificateur, Jésus-Christ (Héb 1:8)et son oeuvre de purification!

Que chacun de nous s’humilie et s’examine:

«Examinez-vous vous-mêmes, pour voir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes; ne reconnaissez-vous pas vous-mêmes que Jésus-Christ est en vous? à moins que, peut-être, vous ne fussiez réprouvés.» 2 Corinthiens‬ ‭13:5‬ ‭OST‬‬

Si Christ n’est pas en nous nous serons retranchés du milieu de son peuple.

En tant que peuple de Dieu, pendant que le Christ officie dans le lieu très saint du sanctuaire céleste là-haut, remplissons notre devoir:

« Par la grâce de Dieu et par des efforts persévérants, ils devront être vainqueurs dans leur guerre contre le mal. Pendant que le jugement s’instruit dans le ciel et que les fautes des croyants repentants s’effacent des registres célestes, *il faut que, sur la terre, le peuple de Dieu renonce définitivement au péché*. Ce fait est plus clairement présenté par les messages du quatorzième chapitre de l’Apocalypse. » Tragédie des siècles, p.461.

Car le mystère de Dieu (Apoc 10:7) est sur le point de s’accomplir:

« Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l’achève en ma chair, pour son corps, qui est l’Église. C’est d’elle que j’ai été fait ministre, selon la charge que Dieu m’a donnée auprès de vous, afin que j’annonçasse pleinement la parole de Dieu, le MYSTÈRE CACHÉ DE TOUT TEMPS ET DANS TOUS LES ÂGES, MAIS RÉVÉLÉ MAINTENANT À SES SAINTS, à qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir: CHRIST EN VOUS, L’ESPÉRANCE DE LA GLOIRE. C’est lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, DEVENU PARFAIT EN CHRIST. » Colossiens 1:24-28

Que chacun de nous répète cette prière de David:

«Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur; éprouve-moi, et connais mes pensées. Vois si je suis dans une voie d’injustice, et conduis-moi dans la voie de l’éternité!» Psaumes‬ ‭139:23-24‬ ‭OST‬‬

«Éternel, sonde-moi et m’éprouve; examine mes reins et mon cœur!» Psaumes‬ ‭26:2‬ ‭OST‬‬

Et l’Éternel le fera:

«Moi, l’Éternel, je sonde le cœur, et j’éprouve les reins; et cela pour rendre à chacun selon ses voies, selon le fruit de ses actions.» Jérémie‬ ‭17:10‬ ‭OST‬‬

La communion de l’Esprit

« Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu, et la communication (communion, version Darby) du Saint-Esprit, soient avec vous tous! » 2 Corinthiens 13:13 LSG

En quoi consiste la communion de l’Esprit?

RÉPONSE COURTE: la communion de l’Esprit est la communion avec le Père et le Fils. C’est par leur Esprit que Dieu et Jésus-Christ, le seul Fils engendré de Dieu, font leur demeure en nous. Ainsi, ils rentre en communion avec nous.

RÉPONSE DÉTAILLÉE: la communion de l’Esprit est la communion avec le Père et le Fils. L’apôtre Jean nous dit avec qui nous sommes en communion:

«ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. » 1 Jean 1:3 LSG

Paul lui-même qui a écrit la communion de l’Esprit, recherchait la communion avec le Père et le Fils sous la puissance du Saint-Esprit :

« Tandis que Saul s’abandonnait ainsi à la puissance convaincante du Saint-Esprit, il découvrit les erreurs de sa vie, et comprit la portée lointaine de la proclamation de la loi divine. Lui qui était jadis un pharisien orgueilleux, persuadé d’être justifié par ses propres œuvres, s’inclinait maintenant devant Dieu avec l’humilité et la simplicité d’un petit enfant, confessant sa propre indignité et reconnaissant les mérites d’un Sauveur crucifié et ressuscité. Il souhaitait ardemment être dans une communion et une harmonie parfaites avec le Père et le Fils. » Conquérants Pacifiques, p.105

Jésus lui-même enseigna la même chose en disant:

«Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous… Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous (Le Père et le Fils) viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » Jean 14:16, 23 LSG

Sr White enseigne que c’est par l’Esprit que Le Père et le Fils font leur demeure en nous:

« Partout où vous allez, poursuivez le bon travail de rechercher les Écritures, et le Seigneur Jésus sera toujours à votre droite pour vous aider. Il est un souverain sacrificateur miséricordieux plaidant en votre nom. Il enverra son représentant, l’Esprit Saint; car il dit: ‘Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous (King James)’. Par l’Esprit, le Père et le Fils viendront et feront leur demeure avec vous. » (Bible Echo, 15 janvier 1893, par.8, ‘The Source of All Strength’)

Chers amis, avec qui le peuple de Dieu sera en communion sur la terre? Les rachetés seront en communion avec le Père et le Fils sur la nouvelle terre:

« L’apôtre Jean ne vit “point de temple dans la ville; car le Seigneur Dieu tout-puissant est son temple, ainsi que l’agneau Apocalypse 22:5; 21:22”. Le peuple de Dieu sera admis dans la communion du Père et du Fils. » Tragédie des siècles, p.735.

En conclusion, lorsque Paul énumérait dans sa deuxième lettre aux Corinthiens sa bénédiction, Il n’était pas en train d’enseigner l’existence d’une trinité. Il ne faisait que leur rappeler la réalité chrétienne de chaque croyant:

Nous sommes sauvés par l’amour de Dieu qui nous a tant aimé et a donné son Fils (Jean 3:16) pour nous accorder la vie éternelle, son Fils qui est pleine de grâce (Jean 1:14), c’est par cette grâce que nous sommes sauvés (Ephésiens 2:8). Et la communion de l’Esprit est le moyen par lequel nous pouvons rester dans cette grâce et jouir de l’amour de Dieu pour l’éternité. Car sans la sanctification, la sanctification de l’Esprit, personne ne verra le Seigneur (Hébreux 12:14) et ne pourra être en communion avec le Père et le Fils sur la nouvelle terre.

Paul en aucun cas, était en train de se contredire. Dans sa première lettre aux Corinthiens, il avait clairement déclaré qui est le Dieu du Christianisme dont il était lui-même apôtre et ministre:

« Pour ce qui est donc de manger des choses sacrifiées aux idoles, nous savons qu’une idole n’est rien dans le monde, et qu’il n’y a qu’un seul Dieu.  Car, quoiqu’il y en ait, soit dans le ciel, soit sur la terre, qui sont appelés dieux (comme, en effet, il y a plusieurs dieux et plusieurs seigneurs), Toutefois, nous n’avons qu’un seul Dieu, le Père, duquel procèdent toutes choses, et nous sommes pour lui; et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par lequel sont toutes choses, et nous sommes par lui. » 1Co 8:4-6  OST

Découvrez le lien existant entre le dimanche et la Trinité

Si vous avez lu notre récent article sur Constantin le grand, vous aurez appris que ce dernier a joué un grand rôle dans le changement de l’observation du sabbat (septième jour) au dimanche (premier jour) et de l’adoption du crédo trinitaire de Nicée.

Toutefois, bien que l’empereur a joué un grand rôle dans ces deux cas cités, il n’en est pas l’instigateur. En arrière-plan, il y avait des hommes religieux, des prêtres et des évêques qui influencaient les décisions de Constantin.

Ces hommes avaient des raisons bien définies pour lesquelles ils voulaient de tels changements.

James White, un de nos pionniers adventistes nous décrit « les raisons catholiques pour garder le dimanche ».

1. Parce que « il est également appelé dimanche depuis la vieille appellation romaine Dies Solis, ou jour du soleil. Ce jour était sacré pour les Romains. » « Le dimanche fut le nom donné par les païens au premier jour de la semaine, parce que c’était le jour durant lequel ils adoraient le soleil. »

2. Parce que ce jour « est en l’honneur de Marie, la Vierge Bénie. »

3. Parce que « c’est un jour dédié par les ‘apôtres’ à la très Sainte Trinité. » (James S. White, Review & Herald, 4 avril 1854)

Où dans la Bible on peut lire qu’il faut observer le jour que le soleil est adoré par les paiens pour adorer le Dieu des cieux? Nulle part!

Au contraire, dans la bible, Dieu le considère une abomination:

Et il me fit entrer dans le parvis intérieur de la maison de l’Éternel; et voici, à l’entrée du temple de l’Éternel, entre le portique et l’autel, environ vingt-cinq hommes, qui tournaient le dos au temple de l’Éternel et la face vers l’Orient; ils se prosternaient devant le soleil, vers l’Orient. Alors il me dit: As-tu vu, fils de l’homme? Est-ce trop peu pour la maison de Juda, de commettre les abominations qu’ils commettent ici, pour qu’ils remplissent encore le pays de violence et qu’ils ne cessent de m’irriter? Voici, ils approchent le rameau de leur narine! Mais moi aussi, j’agirai avec fureur; mon œil ne les épargnera point et je n’aurai pas de compassion; quand ils crieront à voix haute à mes oreilles, je ne les écouterai point. Ézéchiel 8:16‭-‬18 OST

Où dans la Bible on peut lire que ‘les apôtres’ ont dédié le jour du dimanche à la très ‘Sainte Trinité’?

Nulle part!

Aucun des apôtres a fait une telle action. Au contraire, on peut lire ceci de l’apôtre Paul:

Toutefois, nous n’avons qu’un seul Dieu, qui est le Père, duquel procèdent toutes choses, et nous sommes pour lui; et un seul Seigneur Jésus-Christ, par lequel sont toutes choses, et nous sommes par lui. 1 Corinthiens 8:6 OST

Il est bon de souligner que l’église Catholique revendique ouvertement ce changement:

Nos opposants [les Protestants] prétendent parfois qu’aucune croyance ne devrait être acceptée dogmatiquement si elle n’est pas explicitement exposée dans les Ecritures (ignorant que ce n’est que par l’autorité de l’Eglise que nous reconnaissons certains Evangiles comme vrai et d’autres pas). Mais les églises protestantes ont elles-mêmes accepté les dogmes tels que la Trinité, pour laquelle il n’existe pas d’autorité aussi précise dans les évangiles …c’est notre revendication, que la tradition seule – fondée sur les enseignements des Apôtres, analysée et approfondie par l’Eglise au fil des siècles, sous les directives du Saint-Esprit promis par Christ – illumine la signification véritable et complète des Ecritures. (Graham Green, The Catholic Church’s New Dogma : L’assomption de Marie, 30 octobre 1950)

Il y a beaucoup qu’on peut dire de cette citation. Notons toutefois, qu’elle accuse que le dogme de la trinité est accepté par les protestants sans aucune autorité précise dans les évangiles.

Elle fait la même accusation aux protestants concernant le dimanche. On lit:

« Nous Catholiques, alors, avons précisément la même autorité pour observer le Dimanche au lieu du sabbat comme nous l’avons pour les autres points de notre croyance, par exemple, l’autorité de l’Eglise du Dieu vivant, la colonne et l’appui de la vérité (l Timothée 3:15); tandis que vous qui êtes Protestants, n’avez aucune autorité pour le faire. Même dans la Bible vous ne trouverez aucune raison pour le faire et vous ne pouvez pas non plus prétendre en trouver ailleurs. Vous comme nous ne suivons que la tradition sur ce point, mais nous le faisons et nous y croyons comme faisant partie de la Parole de Dieu et l’Eglise comme divinement désignée pour la garder et l’interpréter; vous l’appliquez, la dénonçant constamment faillible et un guide peu sûr, ce qui bien souvent, annule l’effet du commandement de Dieu”-Traités Cliffons, Vol. 4, article, ‘Une question pour tous les chrétiens de la Bible,” p. 15.

Je vous prie d’observer le rapport entre l’observation du dimanche et la trinité dans cette déclaration Catholique citée dans The Review and Herald :

Q. Avez-vous une autre façon de prouver que l’Eglise a la puissance d’instituer des festivités et des préceptes ?

R. Si elle n’avait pas une telle puissance, elle n’aurait pas pu faire ce qu’approuvent tous les hommes religieux modernes ; – elle n’aurait pas pu substituer l’observation du Dimanche, le premier jour de la semaine, à l’observation du Samedi le septième jour, un changement pour lequel il n’existe pas d’autorité Scripturaire.

Q. Observez-vous d’autres vérités nécessaires enseignées par l’Eglise, sans être clairement enseignées dans les Ecritures ?

R. La doctrine de la Trinité, une doctrine qu’il est certainement nécessaire de connaître pour le salut, n’est pas explicitement et manifestement présentée dans l’Ecriture, au sens Protestant de l’interprétation privée (22 août 1854, cité du Catéchisme Doctrinal).

Concernant ces deux dogmes, la trinité et l’observation du dimanche comme jour de repos, l’église Catholique fait appel à la tradition et défie les Protestants de trouver des raisons bibliques, sans s’appuyer sur la tradition pour justifier leur adhésion à ces deux doctrines, soi-disant qu’elles clament haut et fort « Sola Scriptura », la Bible et la Bible seule.

Malheureusement, ils ne peuvent pas s’appuyer sur la Bible et la Bible seule. Dans une revue officielle de l’Église Adventiste du Septième jour, publié spécialement dans le but d’expliquer ce qui était en ce moment leurs 27 croyances fondamentales, on lit quelque chose de choquant:

Alors qu’aucun passage scripturaire n’affirme formellement la doctrine de la Trinité, elle est supposée factuelle par les écrivains de la Bible et mentionnée plusieurs fois… Ce n’est que par la foi que nous pouvons accepter l’existence de la Trinité. (Adventist Review, vol. 158, no. 31, juillet 1981, p. 4)

Screen Shot 2017-11-06 at 2.21.42 PM

Officiellement, elle nous dit qu’ils ne sont pas en mesure de fournir des passages scripturaires qui prouvent formellement la doctrine de la trinité et puisqu’ils ne sont pas capable de le prouver formellement, ils vont accepter cette doctrine par la foi.

La foi ne vient-elle pas de la Parole de Dieu (Romains 10;17)? Donc si la Parole ne le dit pas, peut-elle produire la foi nécessaire? Peut-on mettre notre foi en ce que la Parole de Dieu ne dit pas?

Quand on lit, que nous pouvons accepter cette doctrine que par la foi, il nous faut alors poser cette question, la foi en quoi? La foi en la Parole de Dieu, Impossible! Car il n’y aucun passage scripturaire qui affirme formellement la doctrine de la trinité. Il reste quoi alors? La foi en la tradition seule pour accepter cette doctrine. Ce qu’en tant protestants nous dénonçons, mais que les catholiques exaltent. Sommes-nous devenus des catholiques?

Un de nos pionniers a totalement raison de nous avoir avertir du Dieu du dimanche:

Nous allons relever quelques extraits, pour que le lecteur puisse discerner le large contraste entre le Dieu de la Bible mis en lumière par l’observation du Sabbat, et le Dieu enténébré par l’observation du Dimanche. Catéchisme Catholique Abrégé, par le Très Rev. John Dubois, Evêque de New York, p.5. ‘Q. Où est Dieu ? R. Dieu est partout. Q. Dieu voit-il et sait-il toutes choses ? R. Oui, il sait et voit toutes choses. Q. Y a-t-il plus qu’un Dieu ? R. Non, il n’y a qu’un Dieu. Q. Y a-t-il plus d’une personne en Dieu ? R. Oui, en Dieu, il y a trois personnes. Q. Qui sont-elles ? R. Dieu le Père, Dieu le Fils, et Dieu le Saint-Esprit. Q. N’y a-t-il pas trois Dieu ? R. Non ; le Père, le Fils et le Saint-Esprit ne sont qu’un seul et même Dieu.

Ces idées s’accordent bien avec ces fameux philosophes païens… Nous ferions mieux de nous méfier du Dieu du Dimanche, il pourrait bien avoir la même origine que l’observation du Dimanche. » (Joseph B. Frisbie, Review & Herald, 7 mars 1854, The Sunday God, p. 50)

L’institution ecclésiastique qui s’est prétendu changer la sanctification du sabbat (7ème jour) au dimanche (1er jour) est la même qui a changé le seul vrai Dieu vivant de la Bible en un dieu trin, inexistant dans la Bible.

Ne devrions nous pas nous méfier du dieu du dimanche?

Les pièges de Satan contre les observateurs du Sabbat.

«Tandis que le peuple de Dieu approche des dangers des derniers jours, Satan a de ferventes consultations avec ses anges au sujet du plan le plus efficace pour détruire sa foi. Il voit que les églises populaires sont déjà endormies, grâce à son pouvoir séducteur. Par ses sophismes agréables et ses merveilles mensongères, il peut continuer à les maintenir sous sa domination. Il conduit donc ses anges à placer les pièges destinés surtout à ceux qui attendent la venue de Christ et s’efforcent de garder tous les commandements de Dieu.

Le grand trompeur dit: Lire la suite Les pièges de Satan contre les observateurs du Sabbat.

Ellen White a-t-elle changé ses vues au cours des dernières années de sa vie?

Ellen White a-t-elle changé ses vues au cours des dernières années de sa vie?

Voilà une importante question dont la réponse est primordiale à trouver. Ce que l’église, en tant que dénomination, croyait durant le ministère prophétique d’Ellen White, importe peu pour plusieurs. D’autres l’accusent d’avoir changé d’opinion concernant la connaissance du Dieu de la Bible à la fin de sa vie.

Voyons ce qu’elle dit à ce sujet. Et aussi, comment à la fin de sa vie, elle encourageait les adventistes du septième jour a demeuré dans la foi dénominationnelle au sujet de la personnalité du Père et du Fils. Lire la suite Ellen White a-t-elle changé ses vues au cours des dernières années de sa vie?

Position  des Adventistes du 7ème  jour concernant la Trinité (1869)

Micail Aubourg

Avertissement: cet article est une replubication d’un article dans la revue adventiste « Review and Herald ».

Cette republication est faite dans l’esprit de suivre à la lettre les exhortations et les recommandations de la Servante du Seigneur qui stipule ce qui suit:

« Il m’a été montré que nous devrions mettre en avant le témoignage de certains des anciens ouvriers qui sont à présent morts. Qu’ils continuent de parler aux travers de leurs articles, tels qu’on peut les trouver dans les premiers numéros de nos revues. Ces articles devraient à présent être réimprimés, afin qu’il y ait une voix vivante des témoins du Seigneur. »  (E. G. White, Counsels to Writers and Editors, p. 26)

Lire la suite Position  des Adventistes du 7ème  jour concernant la Trinité (1869)

Le sabbat: jour commémoratif de la création de Dieu

Micail Aubourg

Bien que la plupart des cantiques dans le livre des Psaumes étaient destinés à être chantés le jour du sabbat, lors des services d’adoration. Cependant, le Psaume 92 est un cantique, qui fut spécialement dédié pour ce jour (cf Ps 92:1).

David reconnaît que c’est un jour mis à part pour célébrer la grandeur de Dieu et de s’émerveiller de son oeuvre créatrice.  C’est pourquoi, en réfléchissant à tout ce que Dieu a fait, il s’écrie « que tes œuvres sont grandes, ô Éternel! » (Psaume 92:6).  Lire la suite Le sabbat: jour commémoratif de la création de Dieu