Ellen White a-t-elle changé ses vues au cours des dernières années de sa vie?

Ellen White a-t-elle changé ses vues au cours des dernières années de sa vie?

Voilà une importante question dont la réponse est primordiale à trouver. Ce que l’église, en tant que dénomination, croyait durant le ministère prophétique d’Ellen White, importe peu pour plusieurs. D’autres l’accusent d’avoir changé d’opinion concernant la connaissance du Dieu de la Bible à la fin de sa vie.

Voyons ce qu’elle dit à ce sujet. Et aussi, comment à la fin de sa vie, elle encourageait les adventistes du septième jour a demeuré dans la foi dénominationnelle au sujet de la personnalité du Père et du Fils.

Aucun changement d’opinion

Tout d’abord, ceux qui disent qu’elle a changé de vues sont des menteurs et des faux témoins! Voyons ce qu’elle a dit elle-même:

« J’ai compris que certains étaient anxieux à savoir si Mme White tenait toujours les mêmes opinions qu’elle avait il y a des années, lorsqu’ils l’avaient entendue parler dans le bosquet du sanatorium, dans le Tabernacle et dans les campements tenus dans les banlieues de Battle Creek. Je leur ai assuré que LE MESSAGE qu’elle porte aujourd’hui EST LE MÊME qu’elle a porté pendant les SOIXANTE ANNÉES de son ministère public. Pour le Maître, elle a le même service à faire, lequel a été mis sur elle dès sa jeunesse. Elle reçoit des leçons du MÊME INSTRUCTEUR. Les instructions qui lui sont données sont: «Faites connaître aux autres ce que je vous ai révélé. Écrivez les messages que je vous donne, afin que les gens puissent les avoir. C’est ce qu’elle s’est efforcée de faire. » {Ellen G. White, Review and Herald, 26 juillet 1906, par. 20}

Voilà ce qu’elle enseignait au sujet de Dieu en 1872 :

« Dieu est le Père du Christ; le Christ est le Fils de Dieu. Au Christ a été donnée une position élevée. Il a été fait l’égal du Père. Tous les conseils de Dieu sont ouverts à son Fils. » (Ellen G. White, Témoignages pour l’Église, vol. 3, p. 317, par. 4, 1872)

Il est intéressant de noter qu’en 1872 aussi, la dénomination adventiste publia sa première confession de foi, confession de foi non-trinitaire, nommmée « UNE DECLARATION DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ENSEIGNÉS ET PRATIQUÉS PAR LES ADVENTISTES DU 7ème JOUR ».

Dans ce document, on retrouve un enseignement similaire avec celle de la messagère du Seigneur. les deux premiers articles se lisent ainsi:

I. Il y a un seul Dieu, personnel, être spirituel, le créateur de toutes choses, omnipotent, omniscient, éternel ; de sagesse infinie, saint, juste, bon, véritable et miséricordieux ; qui ne connaît l’ombre d’un changement, et qui est partout présent par son représentant l’Esprit Saint. Ps. 139 : 7.
II. Il y a un seul Seigneur Jésus-Christ, le Fils du Père Eternel, par qui Il créa toutes choses, et par lequel elles consistent ; Il prit sur Lui la nature de la semence d’Abraham pour la rédemption de notre race déchue ; Il marcha parmi les hommes plein de grâce et de vérité, vécut notre exemple, mourut notre sacrifice, fut ressuscité pour notre justification, monta aux cieux pour être notre seul médiateur dans le sanctuaire céleste, où, par Son propre sang, Il fait l’expiation de nos péchés ; expiation qui loin d’avoir eu lieu à la croix, où n’eut lieu que l’offrande du sacrifice, est la toute dernière partie de Son oeuvre de prêtre selon l’exemple de la prêtrise lévitique, qui préfigurait le ministère de notre Seigneur dans le ciel. Voir Lév. 16 ; Héb 8 :4, 5 ; 9 : 6, 7.

Conseil de la messagère concernant la foi de nos pionniers

Suite à toutes ces évidences, il est nécessaire de se demander que devrions-nous faire avec cet héritage.  Devrions-nous rejeter les vérités antérieures de la foi adventiste concernant la personnalité de Dieu et du Christ? Voyons ce que la messagère du Seigneur enseigna le peuple adventiste sur ce sujet. Elle dit clairement:

« Celui qui nie la personnalité de Dieu et de son Fils Jésus-Christ, nie Dieu et le Christ. « Si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père. » Si vous continuez à croire et obéir aux vérités que vous avez d’abord embrassé concernant la personnalité du Père et du Fils, vous serez réunis avec lui dans l’amour. » {Ellen G. White, Review and Herald, le 8 Mars 1906, par. 19}

En 1906, Ellen White encourageait l’Église adventiste de garder leur croyance au sujet de Dieu et de Jésus. Elle ne suggère aucun changement. Il est triste que certains l’accusent d’avoir diriger l’église à la fausse doctrine de la trinité. Ceci est appelé un faux témoignage. Heureusement que ces écrits sont là pour la défendre.

Elle a toutefois un avertissement solennel pour ceux qui veulent se débarrasser des piliers de notre foi:

« Ceux qui cherchent à supprimer les anciennes bornes ne tiennent pas bon ; ils ne se souviennent pas comment ils ont entendu et reçu. Ceux qui essayent d’introduire des théories qui SUPPRIMERAIENT les PILIERS de NOTRE FOI CONCERNANT le SANCTUAIRE, ou CONCERNANT la PERSONNALITÉ de DIEU ou du CHRIST, agissent comme des aveugles. Ils cherchent à introduire des incertitudes et à envoyer le peuple de Dieu à la dérive, sans une ancre. » (Ellen G. White, Manuscript Release, n° 760, p. 9).

Aujourd’hui nous pouvons voir les conséquences de la suppression d’un des piliers de notre foi, plusieurs autres ont été aussi rejetés. Elle avait aussi donné cette mise en garde:

« Il est impossible d’estimer les conséquences mauvaises provoquées par la suppression d’un seul jalon établi par la Parole de Dieu. Parmi ceux qui s’hasardent à le faire, peu s’en tiennent au rejet d’une seule vérité. La plupart continuent à mettre de côté les principes de la vérité, l’un après l’autre, jusqu’à devenir de véritables infidèles. » (Ellen G. White, La Tragédie des Siècles, p. 573 ; 1888)

Que ceux qui ont des oreilles entendent, ce que l’Esprit dit aux églises.

À tous ceux qui veulent entendre, ces exhortations ont été faites:

Il faut maintenir les solides piliers de notre foi et tenir ferme sur la plate-forme de la vérité éternelle.

« En tant qu’Eglise nous devons nous tenir fermes sur la plate-forme de la vérité éternelle qui a surmonté toutes les épreuves. Il faut maintenir les solides piliers de notre foi. Les principes de vérité que Dieu a révélés constituent notre seul vrai fondement. Ce sont eux qui ont fait de nous ce que nous sommes. Le cours des années n’en a pas diminué la valeur. » (Ellen G. White, Messages Choisis Vol. 1, p. 235)

Il faut tenir ferme pour la défense de nos principes et aucune parcelle de la vérité ne doit perdre sa force.

« Aucune parcelle de la vérité qui a fait des Adventistes du Septième Jour ce qu’ils sont ne doit perdre de sa force. Nous possédons les vieilles bornes de la vérité, de l’expérience et du devoir, et nous devons tenir fermes pour la défense de nos principes à la face du monde. » (Ellen G. White, Témoignages pour l’Eglise, vol. 2, p. 432, 433 ; 1901)

Il faut cramponner aux principes fondamentaux et aux jalons de notre foi.

« Des messages de toute espèce ont été adressés aux adventistes du septième jour, pour prendre la place des vérités qui ont été établies point par point, par l’étude et la prière, et confirmées par la puissance miraculeuse du Seigneur. Mais les jalons qui ont fait de nous ce que nous sommes doivent être maintenus, et ils le seront, comme Dieu l’a déclaré dans sa Parole et par le témoignage de l’Esprit. Il nous demande de nous cramponner fermement, par l’étreinte de la foi, aux principes fondamentaux qui ne peuvent être mis en questions. » (Ellen G. White, Messages Choisis Vol. 1, p. 235)

Micail Aubourg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.