DIEU L’A FAIT!

Et moi, je suis mort; de sorte qu’il s’est trouvé que le commandement, qui M’ÉTAIT DONNÉ POUR AVOIR LA VIE, m’a donné la mort. Romains 7:10 OST

En effet, Moïse décrit la JUSTICE QUI EST PAR LA LOI, en disant, que l’homme qui fera ces choses VIVRA PAR ELLES. Romains 10:5 OST

Ces deux versets nous démontrent que la loi de Dieu peut accorder la vie et la justice à un individu. Toutefois, pour que la loi puisse gratifier ces deux choses, il faut que cet individu  durant son existence, n’ait JAMAIS transgressé la loi. En respectant la loi ou les dix commandements, elle ne peut le condamner à la mort. Donc, cet individu continuera à vivre abondamment et dans la justice.

Mais, la Bible nous dit que « tous ont péché » et elle nous dit aussi que « le péché est la transgression de la loi« . En d’autre terme, tous ont transgressé la loi. Il n’y a pas même un juste, pas même un seul fidèle observateur de la loi de Dieu. C’est-à-dire tous méritent la mort, et personne ne peut obtenir la justice venant de la loi. Tous sont « sous la loi » signifiant sous la condamnation de la loi.
On regarde nos vies et on regarde la loi, et on voit la loi qui nous pointe simplement à une seule de nos transgressions. Elle nous dit: tu as commis la convoitise, tu mérites la mort. On réalise que la loi a raison, car nous avons convoité l’épouse d’un autre, et nous reconnaissons que nous méritons notre verdict.

La loi n’a pas de sentiments et d’émotions. Elle ne peut ressentir de la pitié et de la miséricorde pour PERSONNE. Plusieurs, d’une manière ou d’une autre, vont dédicacer le reste de leurs vies à obéir le plus strictement possible, les exigences de la loi. Mais, ils oublient qu’aucune obéissance future ne peut pardonner, voire même une seule désobéissance passée. Ou ils préfèrent croire que peut-être la loi verra leur obéissance d’aujourd’hui et oubliera leur désobéissance passée. Mais la loi n’a pas de sentiments.
La loi peut paraître dure, mais c’est sa réalité: « tu obéis tu vis, tu désobéis tu meurs. » Elle est juste. Si notre salut dépendait de la loi, en effet, nous sommes tous morts éternellement. Elle ne peut sauver, elle ne peut épargner aucun transgresseur du juste châtiment dont il mérite.

… car si la justice vient de la loi [observation de la loi], Christ est donc mort en vain. Galates 2:21 OST

Résumons ce que nous avons vu jusqu’ici:

  1. La loi est juste, sainte et bonne. Elle ne peut pardonner aucun transgresseur, juif ou gentil. Sa transgression a pour résultat final la mort.
  2. Aucun homme ne peut satisfaire tous les exigences de la loi morale de Dieu. Donc, aucun homme est juste ou possède la justice de la loi. Tout homme se retrouve condamné par la loi et ne peut se sauver de cette condamnation. La loi exige sa mort.

Mais, comment sauver l’homme ? La loi ne peut pas, l’homme pour lui-même, non plus. La seule option qui demeure est qu’un substitut qui se trouve au-dessus de la loi, contrairement à l’homme qui est sous la loi, devient le substitut de ce dernier en payant la pénalité du coupable, c’est-à-dire la mort. De cette seule façon le rachat de l’homme peut-être assuré. Ce substitut devra se retrouver dans la position de l’homme, vivre la vie de ce dernier mais ne pas commettre la même erreur que l’homme. Ainsi, il pourra impartie à l’homme, sa parfaite justice qu’il a obtenu en vivant comme un homme.

C’est en ce moment là que rentre en jeu Dieu et Jésus-Christ. Dieu désirant sauver l’homme de sa condamnation lui dit: « J’ai trouvé une rançon pour te sauver, je donnerai mon Fils bien-aimé à ta place.» De cette manière, Dieu  peut demeurer juste, tout en justifiant le coupable qui a la foi en Jésus (Cf. Romains 3:25-26).

La loi n’a pas de sentiments, mais Dieu est amour. La loi n’a pas de pitié mais, notre Père est compatissant et riche en miséricorde. La loi condamne à la mort mais Dieu sauve à la vie éternelle.

Jésus nous décrit l’amour de son Père ainsi:

Car Dieu a tant aimé  le monde, qu’il a donné son seul Fils engendré, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. 17  Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde, pour condamner le monde, mais afin que par lui le monde puisse être sauvé. Jean 3:16 KJVF

Ce que la loi ne pouvait nous accorder, non pas parce qu’elle ne voulait pas, mais parce qu’elle ne pouvait pas car la loi n’a pas de volonté. Dieu nous le donne gratuitement en Jésus, son Fils.

La loi ne pouvait nous accorder la justice,  on la retrouve en Jésus gratuitement:

La justice, dis-je, de Dieu, qui est par la foi en Jésus-Christ, en tous ceux et sur tous ceux qui croient… Et qu’ils sont justifiés gratuitement par sa grâce, par la rédemption qui est en Jésus-Christ, Romains 3:22‭-‬23 OST

Ce que la loi ne pouvait faire, Dieu l’a fait en son propre Fils:

Car ce qui était impossible à la loi [nous libérer de sa condamnation de mort et de péché], à cause qu’elle était faible dans la chair [la loi est impuissante de sauver cette chair pécheresse], DIEU L’A FAIT, en envoyant SON PROPRE FILS [pas un homme, ni un ange, ni un bon ami ou confrère mais son propre divin Fils engendré] dans une chair semblable à celle des hommes pécheurs [une chair qui est dominé par le péché comme tous les hommes vivants sur cette terre], et pour le péché [l’anéantissement du péché], et il a condamné le péché [la désobéissance: la transgression de la loi] dans la chair; Afin que la JUSTICE DE LA LOI [l’obéissance complète sans aucune trace de transgression] fût accomplie en nous [devient notre réalité], qui marchons, non selon la chair [les désirs et convoitises charnels], mais selon l’esprit [de son Fils]. Romains 8: 3-4 OST

La loi ne pouvait nous accorder la vie, Dieu nous la donne éternellement en Jésus:

Et voici quel est ce témoignage, c’est que DIEU NOUS a DONNÉ LA VIE ÉTERNELLE [ce que la loi ne peut faire à cause de notre transgression]; et CETTE VIE EST DANS SON FILS [non dans la loi:car notre transgression rend la loi faible et impuissante à nous accorder la vie]. Qui a le Fils, a la vie; qui n’a point le Fils de Dieu, n’a point la vie. 1 Jean 5:11‭-‬12 OST

Christ est la Vie (Jean 14:6). Il est aussi la justice de Dieu (1 Cor 1:30).
Donc comprenant notre état de condamnation par la loi, comprenant  notre incapacité à satisfaire les exigences de la loi de Dieu à cause de notre désobéissance passée, comprenant que cette dernière ne peut accorder vie et justice, nous sommes dans l’obligation de réaliser que c’est seulement en Jésus-Christ que nous pouvons obtenir la vie et la justice dont réclame la loi, si nous voulons continuer de vivre.

Nous réalisons que tout effort personnel résulte à un échec certain. Nous accourons alors  à Jésus-Christ et nous allons nous cacher en Lui. Car, la loi ne peut nous condamner en Lui, qui est le Rocher des siècles:

Qui accusera les élus de Dieu? Dieu est celui qui les justifie. Qui condamnera? Christ est celui QUI EST MORT, et qui, de plus, est ressuscité, qui est assis à la droite de Dieu, et qui intercède même pour nous. Romains 8: 33‭-‬34 OST

La loi exigeait la mort du coupable. Jésus a pris sur lui notre culpabilité, et nous donne en échange sa parfaite justice.

En Christ nous pouvons apprécier la vie:

Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, qui marchent, non selon la chair, mais selon l’esprit; Parce que la loi de l’esprit de vie qui est en Jésus-Christ, m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. Romains 8:1-2 OST

Christ nous a rachetés de la malédiction de (la) loi, ayant été fait malédiction pour nous; car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu au bois. Galates 3:13 OST

La justice de Dieu en Jésus-Christ est obtenu par la foi, et non par les œuvres, donc les faibles comme les forts peuvent la recevoir. elle ne peut être acheté par l’or et l’argent, donc elle est disponible aux riches comme aux pauvres. Ainsi, personne ne peut se permettre de se glorifier de quoique ce soit.

nous concluons donc que l’homme est justifié par la foi, sans les œuvres de la loi. Romains 3:27 OST

Avec cette compréhension claire et biblique de la loi de Dieu et de sa justice, on se doit de poser la question: l’observation de la loi est-il encore nécessaire? Et dans quel but,  est-ce d’obtenir la justice de Dieu?

Paul nous dit:

Anéantissons-nous donc la loi par la foi? Dieu nous en garde! Au contraire, nous établissons la loi. Romains 3:30 OST

Contrairement à la croyance populaire, la mort de Jésus n’a pas aboli la loi, mais de préférence la confirmer. Elle démontre que les prérogatives de la loi sont justes et que la loi de Dieu est spirituelle et immuable. Si la loi de Dieu pouvait être abolie, voire même changée pour absoudre le pécheur, la mort du Fils de Dieu serait inutile. Mais Christ est mort parce que les exigences de la loi doivent être satisfaites.

encore nous lisons:

Que dirons-nous donc? Demeurerons-nous dans le péché, afin que la grâce abonde? Dieu nous en garde! car nous qui sommes morts au péché, comment y vivrions-nous encore?.. Quoi donc, pécherons-nous, parce que nous ne sommes point sous la loi, mais sous la grâce? Dieu nous en garde! Romains 6:1-2 OST

Jésus-Christ nous a racheté de la transgression de la loi, pour que nous puissions marcher en nouveauté de vie, mais non pour continuer à pécher, c’est-à-dire non pour continuer à transgresser la loi de son Père. Nous qui disons avoir accepté le baptême, qui signifie que l’ancienne vie, celle de désobéissance à la loi de Dieu est morte, et que nous sommes devenus une nouvelle créature en Christ, comment allons vivre encore dans la transgression de la loi de Dieu?

Car celui qui est mort, est affranchi du péché. Romains 6:7 OST

Si nous reconnaissons que nous sommes morts en Christ, nous devrions aussi reconnaître que nous sommes plus esclaves de la transgression de la loi de Dieu. Nous devrions reconnaître qu’obéir à la loi de Dieu n’est guère un moyen d’obtenir la justice de Dieu, car nous avons vu que c’est en Christ seulement que nous pouvons l’obtenir, mais un signe que nous sommes affranchis de sa condamnation puisque nous sommes libres de sa transgression.

Vous aussi, mettez-vous bien dans l’esprit que vous êtes morts au péché, et que vous vivez à Dieu en Jésus-Christ notre Seigneur. Que le péché [qui est la transgression de la loi] ne règne donc point dans votre corps mortel, pour lui obéir en ses convoitises; Et ne livrez point vos membres au péché, pour servir d’instruments d’iniquité; mais donnez-vous à Dieu, comme étant devenus vivants, de morts que vous étiez, et consacrez vos membres à Dieu, pour être des instruments de justice [D’obéissance]. Car le péché n’aura point de domination sur vous, parce que vous n’êtes point sous la loi [sous la condamnation de la loi], mais sous la grâce [sous la couverture de la justice du Christ]… Ne savez-vous pas bien que quand vous vous rendez esclaves de quelqu’un pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché pour la mort, soit de l’obéissance pour la justice? Mais grâces à Dieu, de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de tout votre cœur, en vous conformant à la doctrine qui vous a été donnée pour règle. Ayant donc été affranchis du péché, vous êtes devenus les esclaves de la justice… Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l’égard de la justice [désobéissants à la loi de Dieu]. Quel fruit tiriez-vous donc alors des choses dont vous avez honte présentement? Car leur fin est la mort. Mais ayant été maintenant affranchis du péché, et étant devenus esclaves de Dieu [pour obéir non au péché mais à sa loi], vous avez pour votre fruit la sanctification, et pour fin la vie éternelle… Mais maintenant, nous sommes délivrés de la loi [de la condamnation de la loi, mais non de son obéissance], étant mort à celle sous laquelle nous étions retenus [mort en Christ dans le baptême], afin que nous servions Dieu dans un esprit nouveau [ressuscité en Christ devenant une nouvelle créature, nous avons un nouveau esprit qui est prêt à obéir], et non point selon la lettre qui a vieilli. Romains 6:11‭-‬14‭, ‬16‭-‬18‭, ‬20‭-‬22; 7:6 OST

Nous constatons tous que Paul démontrait qu’une nouvelle vie en Christ doit vivre en conformité avec la loi de Dieu.

Parlant de nouvelle vie, nous lisons dans 2 Corinthiens 5:17 (OST)

Si donc quelqu’un est en Christ [uni à Lui par la foi], il est une nouvelle créature [né de nouveau par l’Esprit de Dieu], les choses vieillies sont passées [les conditions morales et spirituelles d’avant] ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles [nouvelles conditions de vie spirituelle en Christ].

Paul nous dit la vie du chrétien né de nouveau est la vie de Christ vivant en lui.

Je suis crucifié [mort] avec Christ,et vis, non plus moi-même, mais Christ vit en moi [par son Esprit voir Galates 4:4]; et si je vis encore dans ce corps mortel [tout en étant né de nouveau spirituellement], je vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé, et qui s’est donné soi-même pour moi. Galates 2:20 OST

La vie de Christ était-elle une vie d’obéissance ou de désobéissance? Christ ne vivra-t-il pas de la même façon en nous? Laissons Jésus répondre à cette question. Quand il était sur la terre, il pouvait dire de lui-même:

Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Jean 15:10 OST

Celui qui m’a envoyé est avec moi, et le Père ne m’a point laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. Jean 8:29 OST

Nous voyons clairement ici que Jésus lui-même a dit que sa vie était une vie d’obéissance à la loi de son Père. Comme Jésus vit sa vie en nous qui sommes nés de nouveau, il vit une vie d’obéissance à la loi de Dieu en nous. C’est la grande vérité de la Bible, que lorsque nous laissons Jésus vivre en nous, nous ne transgresserons plus la loi de Dieu, car nous marchons selon l’Esprit du Christ et non selon les convoitises de notre chair.et ci-haut, nous avons vu que ceux qui marchent selon l’Esprit la justice de la loi est accomplie en eux (Cf Romains 8:4).

Or, vous savez que Jésus-Christ a paru pour ôter nos péchés, et qu’il n’y a point de péché en luiQuiconque demeure en lui, ne pèche point; quiconque pèche ne l’a point vu, ni ne l’a point connuMes petits enfants, que personne ne vous séduise; celui qui fait ce qui est juste, est juste comme lui aussi est justeCelui qui fait le péché, est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Or, le Fils de Dieu a paru pour détruire les œuvres du diable. Quiconque est né de Dieu, ne fait point le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. C’est à ceci que l’on reconnaît les enfants de Dieu, et les enfants du diable; quiconque ne fait pas ce qui est juste, et n’aime pas son frère, n’est point de Dieu. 1 Jean 3:5-10 OST

C’est ici notre témoignage au monde. C’est ici que nous pouvons dire que Dieu ne nous a pas seulement racheté de la condamnation de la loi, mais il nous a aussi rendus capables d’obéir à sa sainte loi, en nous donnant la vie de l’Esprit de son Fils en nous. À cause de l’Esprit de son Fils Jésus-Christ qui est en nous, nous sommes aussi les enfants de Dieu. Allons-nous être des enfants obéissants ou désobéissants?

C’est ici qu’est la patience des saints; c’est ici que sont ceux qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus. Apocalypse 14:12 OST

 

Oui! Dieu l’a fait! Dieu l’a fait. AlléluJah! Amen!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.