L’ordre de l’autorité dans le ciel

Lorsque vous lisez la Bible, vous allez vite réaliser que le Dieu de l’univers est un Dieu d’ordre.

« car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix. Comme dans toutes les Églises des saints. » 1 Corinthiens 14:33 LSG

Notre Dieu est réellement un Dieu d’ordre. L’ordre apporte la paix, c’est pourquoi il est un Dieu de paix. Lorsque l’ordre qu’il a établi n’est pas respecté, la paix est troublée et la guerre peut même en être la conséquence. Comme cela fût dans le cas de Lucifer:

« Alors il y eut un combat dans le ciel. Michel(Michael) et ses anges combattaient contre le dragon; et le dragon combattait contre eux avec ses anges. Mais ceux-ci ne furent pas les plus forts, et leur place ne se trouva plus dans le ciel. » Apocalypse 12:7-8 OST

Comme l’église et les gouvernements sont ordonnés, de même le royaume de Dieu est ordonné. D’ailleurs leur autorité vient du Dieu du ciel.

Dans le ciel, nous pouvons apprendre l’ordre de l’autorité qui existait avant la chute de Lucifer et son expulsion du ciel et l’ordre qui existe après la chute de Lucifer et son expulsion.

Avant la chute de Lucifer:

L’ordre de l’autorité était la suivante

  1. Dieu, le Père de Jésus-Christ

« Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que DIEU EST LE CHEF DE CHRIST. » (1 Corinthiens 11:3 OST)

« Car Dieu a mis toutes choses sous ses pieds. Or, quand il est dit que toutes choses lui sont assujetties, il est évident que celui qui lui a assujetti toutes choses, est excepté. Et quand toutes choses lui auront été assujetties, alors aussi le Fils même sera assujetti à celui qui lui a assujetti toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous. » 1 Corinthiens 15:27‭-‬28 OST

« Vous avez entendu que je vous ai dit: Je m’en vais, et je reviens à vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que j’ai dit: Je m’en vais à mon Père; car mon Père est plus grand que moi. Jean 14:28 OST

2. Jésus-Christ, le Fils unique engendré de Dieu

« Le Fils de Dieu secondait en autorité le grand Législateur. Il savait que sa vie seule serait valable pour racheter l’homme déchu. Il était de plus grande valeur que l’homme tant que son caractère noble et sans tâche, et son statut élevé en tant que chef de toute l’armée céleste, était au-dessus de l’oeuvre de l’homme. Il était l’empreinte de la personne de son Père, pas seulement dans sa forme, mais dans la perfection de caractère.  » (Ellen White, Spirit of Prophecy, vol. 2, p. 9.1)

3. le chérubin Lucifer, un être créé

« Mais cet heureux état de choses prit fin. Il y eut un être qui pervertit la liberté accordée par Dieu à ses créatures. Le péché naquit dans le cœur d’un ange auquel, APRÈS JÉSUS-CHRIST, le Père éternel avait conféré le plus d’honneur et de gloire. » Patriarches et Prophètes, p.q11qq.3

« Le péché prit naissance dans le cœur de celui qui, APRÈS LE CHRIST, AVAIT ÉTÉ LE PLUS HAUTEMENT HONORÉ DE DIEU, et qui était le plus puissant et le plus glorieux de tous les habitants du ciel. Avant sa chute, Lucifer, le Porte-Lumière, était un “chérubin protecteur” saint et sans tache. » Tragédie des siècles, p. 536.

Après la chute de Lucifer

La position de Dieu et celle du Fils de Dieu n’ont pas changé. L’ange Gabriel a reçu la place de Lucifer en autorité, et est devenu le troisième être ayant la plus grande autorité dans le ciel, bien sûr après Jésus-Christ et son Père.

1. Dieu

2. Jésus

3. Gabriel

« Les paroles de l’ange: “Je suis Gabriel, celui qui se tient devant Dieu”, montrent qu’il occupe une haute position d’honneur dans les parvis célestes. Un jour qu’il s’était présenté à Daniel porteur d’un message, il avait dit: “Il n’y a personne qui me soutienne contre les chefs ennemis, sinon Micaël [le Christ], votre propre chef.” C’est à Gabriel que faisait allusion le Sauveur quand il disait, dans l’Apocalypse, “qu’il a fait connaître” sa révélation “par l’envoi de son ange à son serviteur Jean”. Et cet ange déclara à Jean: “Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères les prophètes.” Magnifique pensée: c’est L’ANGE QUI SUIT IMMÉDIATEMENT LE FILS DE DIEU, QUANT AU RANG, qui a été choisi pour découvrir aux hommes pécheurs les desseins de Dieu. » Jésus-Christ, p.79.1

« C’EST L’ANGE GABRIEL, QUI OCCUPE LE PREMIER RANG APRÈS LE FILS DE DIEU, qui avait apporté à Daniel le message divin. C’est lui encore, “son ange”, que le Christ envoya à Jean, le bien-aimé, pour lui dévoiler l’avenir; et une bénédiction est promise à ceux qui lisent et écoutent les paroles de la prophétie pour garder ce qui s’y trouve écrit ». Jésus-Christ, p.216.4

« Ils regardent un visage qui n’est pas celui d’un guerrier mortel, mais celui de l’être le plus puissant que renferme l’armée du Seigneur. CE MESSAGER OCCUPE LA POSITION QUE SATAN A PERDUE PAR SA CHUTE. C’est lui qui a annoncé la naissance du Christ sur les collines de Bethléhem. La terre frémit à son approche, les démons prennent la fuite, et le ciel paraît s’abaisser tandis que l’ange roule la pierre, comme un simple caillou, et qu’ils l’entendent crier: FILS DE DIEU, SORS; TON PÈRE T’APPELLE. Ils voient Jésus se dresser hors du sépulcre ouvert, et proclamer: “Je suis la résurrection et la vie.” Tandis qu’il s’avance revêtu de majesté et de gloire, l’armée angélique s’incline profondément pour adorer le Rédempteur, et l’accueille par ses chants de louanges. » Ellen White, Jésus-Christ, p.783.3.

Si le Saint-Esprit était un être séparé et distinct à part entière du Père et du Fils, comment ça se fait qu’il ne se trouve pas à la 3ème position en autorité après Jésus-Christ avant et après la chute de Lucifer.

Le Saint-Esprit est l’Esprit de Dieu et l’Esprit du Christ. Voir Romains 8:10-11. (Pour plus de details sur le Saint-Esprit de la Bible, lisez notre article Un seul et même Esprit)

« L’ESPRIT-SAINT EST L’ESPRIT DU CHRIST, qui est envoyé à tous les hommes pour leur donner la suffisance, que par sa grâce, nous pourrions être complets en Lui. » (Ellen White, Manuscript Releases, vol. 14, p. 84)

« Qu’ils étudient le dix-septième chapitre de Jean, et qu’ils apprennent comment prier et comment vivre la prière de CHRIST. IL EST LE CONSOLATEUR. Il demeurera dans leurs cœurs, rendant leur joie complète. Ses paroles seront pour eux comme le pain de vie. (Ellen White, The Review and Herald, 27 janvier 1903)

« Le Seigneur revient bientôt. Nous voulons cette complète et parfaite compréhension que le Seigneur seul peut donner. Ce n’est pas sûr d’attraper l’esprit d’un autre. NOUS VOULONS LE SAINT-ESPRIT, QUI EST JÉSUS CHRIST. Si nous communions avec Dieu, nous aurons la force et la grâce et l’efficacité. » (Ellen White, Lettre 66,1894)

« En nous donnant SON ESPRIT, DIEU SE DONNE LUI-MÊME À NOUS, se faisant une fontaine d’influences divines, pour donner la santé et la vie au monde. » (EllenWhite, Testimonies for the Church, vol.7, p.273, 1902)

« Toutes professions du christianisme ne sont que des expressions mortes de foi jusqu’à ce que JÉSUS IMPRÈGNE le croyant avec sa VIE SPIRITUELLE, QUI EST LE SAINT-ESPRIT. » (Ellen White, The Spirit of Prophecy, vol. 3, p. 242)

« CHRIST est venu à notre monde, mais le monde ne pouvait supporter sa pureté. Il est allé à son Père, mais il a envoyé SON Saint-Esprit pour le représenter dans le monde jusqu’à ce qu’il reviendra. » (Ellen White , Manuscript 1, 11 janvier 1897)

« LE SAINT-ESPRIT EST L’ESPRIT DE CHRIST; il est son représentant. C’est ici l’agent divin qui apporte la conviction au cœur. Lorsque la puissance de Son Esprit est révélé à travers les serviteurs de Dieu, nous contemplons la divinité éclatant à travers l’humanité. » (Ellen White, Manuscript Releases, vol. 13, p.313, 1895)

« Aucun raisonnement humain des plus savants peut définir les opérations de l’Esprit Saint sur les esprits et caractères humains; cependant ils peuvent voir les effets sur la vie et les actions. Le Saint-Esprit est un agent libre, travaillant et indépendant. LE DIEU DU CIEL UTILISE SON ESPRIT COMME IL LUI PLAÎT, et les esprits et le jugement et les méthodes humains ne peuvent pas limiter son travail, ou prescrire le canal à travers laquelle il se doit d’opérer, qu’ils ne peuvent dire au vent << Je vous commande de souffler dans une certaine direction, et de te diriger de tel ou telle sorte.>> » (Ellen White, The Review and Herald, 5 Mai 1896)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.