Tous les articles par Micail A.

Sa parole, notre sauvegarde.

Question\Réponse: La trinité et le baptême de Jésus

Il est rare que lors d’une discussion sur la doctrine de la divinité, que le baptême de Jésus ne soit pas mentionné comme une preuve de la trinité. En est-il réellement?

Analysons cet évènement de la vie de Jésus, en comparant les passages des quatre évangiles parlant du baptême de Jésus:

  • Comparaison des versets des quatre évangiles

Matthieu 3:16 Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.

Marc 1:10 Au moment où il sortait de l’eau, il vit les cieux s’ouvrir, et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe.

Luc 3:22 et le Saint Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix fit entendre du ciel ces paroles: Tu es mon Fils bien-aimé; en toi j’ai mis toute mon affection.

Jean 1:32 Jean rendit ce témoignage: J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et s’arrêter sur lui.

L’Esprit= le Saint Esprit = l’Esprit de Dieu

En comparant ces quatre versets, nous pouvons conclure que le Saint-Esprit est l’Esprit de Dieu. L’Esprit qui appartient à Dieu. L’homme a été créé à l’image de Dieu . De même que l’esprit de l’homme appartient à l’homme, aussi l’Esprit de Dieu appartient à Dieu.

  • La raison de la manifestation de l’Esprit de Dieu lors du baptême de Jésus:

Ayant découvert par la parole de Dieu que le Saint-Esprit est l’Esprit de Dieu, quelle était alors la raison de la manifestation de l’Esprit de Dieu lors du baptême de Jésus? Était-ce pour démontrer une trinité, (un dieu en trois personnes) ou quelque chose d’autre?

Voyons ce que dit la Bible:

«Jean rendit ce témoignage: J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et s’arrêter sur lui (Jésus). Je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser d’eau, celui-là m’a dit: Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et s’arrêter, c’est celui qui baptise du Saint-Esprit. Et j’ai vu, et j’ai rendu témoignage qu’il est le Fils de Dieu. » Jean 1:32-34 LSG

La manifestation de l’Esprit de Dieu n’était pas pour prouver une trinité comme plusieurs le croient, mais définitivement pour prouver que Jésus était réellement le Fils de Dieu (fait que la doctrine de la trinité nie; ce qui est un tout autre sujet).

C’était là le témoignage de Jean le Baptiste. Il a témoigné que Jésus était le Fils de Dieu parce qu’il a entendu la voix du Père venant du ciel disant celui-ci est mon Fils bien-aimé et a vu l’Esprit sous la forme d’une colombe s’arrêter sur Jésus, confirmant ainsi pour Jean-Baptiste que Jésus est le Messie. Le témoignage de Jean est véritable: Jésus est le Fils de Dieu.

Le second témoignage de Jean Baptiste en dit de même:

«car celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que Dieu ne lui donne pas l’Esprit avec mesure. Le Père aime le Fils, et il a remis toutes choses entre ses mains. Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.» Jean 3:34-36 LSG

Dieu a donné à Jésus son Esprit sans mesure. Il a plu au Père que toute la plénitude de la divinité habite corporellement en Christ (Cf. Colossiens 1:19; 2:9). Nous aussi nous pouvons être remplis de toute la plénitude de Dieu (Cf. Éphésiens 3:19) si nous nous soumettons à lui.

« Nous avons ici la révélation des hauteurs auxquelles, dès que nous en remplirons les conditions, nous pourrons atteindre par la foi aux promesses de notre Père céleste. Nous avons accès, par les mérites du Christ, à la puissance infinie. “Lui, qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui?” Romains 8:32. C’est sans mesure que le Père a donné au Fils son Esprit, auquel nous pouvons participer dans sa plénitude. “Si donc, méchants comme vous l’êtes, dit Jésus, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent!” Luc 11:13. “Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.” “Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite.” Jean 14:14; 16:24. (Ellen White, La Tragédie des Siècles, p.518, par.1)

La manifestation de l’Esprit était aussi pour accomplir une prophétie de l’Ancien Testament concernant le Messie:

Esaïe 42:1 Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J’ai mis mon esprit sur lui; Il annoncera la justice aux nations.

La descente de l’Esprit de Dieu sur Jésus lors de son Baptême était une confirmation de ce verset, et on peut maintenant l’identifier comme le Christ de Dieu, son serviteur et son élu puisqu’il est le seul dont les Écritures ont rendu un tel témoignage.

  • La tentation de Jésus:

Cela peut sembler un autre sujet, mais une petite considération des propos de Satan lors de la tentation au désert suffira pour démontrer le lien existant entre le baptême et la tentation.

Au baptême, Dieu déclara que Jésus est son Fils bien-aimé en qui il a mis toute son affection.

Lors de la tentation, Satan va tenter Jésus concernant la déclaration du Père:

«Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur, s’étant approché, lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains.

et lui dit: Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas; car il est écrit: Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.» Matthieu 4:2-3, 6 LSG

Si tu es le Fils de Dieu  a  dit Satan qui essaya d’insinuer du doute dans les pensées de Jésus qui venait d’entendre son Père lui dire qu’il est son Fils bien-aimé. Satan avait compris  ce qui s’est passé au Jourdain et il mit en question la filialité divine de Jésus avec Dieu.

  • Ecrits d’Ellen White sur le baptême de Jésus.

Maintenant, après avoir établi la vérité par la Bible sur ce sujet, voyons ce qu’a dit Ellen White de cet événement dans son livre Jésus-Christ. Mes commentaires seront en parenthèse. Vous serez en mesure de constater qu’elle ne fait aucune allusion à une manifestation de la trinité. Mais elle insista sur l’importance de cette voix qui a affirmé du haut du ciel que Jésus est le Fils bien aimé de Dieu:

Après être sorti de l’eau, Jésus s’agenouilla pour prier au bord du fleuve. Une ère nouvelle et importante s’ouvrait devant lui. Les conflits qui allaient le mettre aux prises avec les hommes se dressaient devant lui… JC 91.4

Le regard du Sauveur paraît pénétrer dans le ciel tandis qu’il épanche son âme dans la prière. Il sait à quel point les cœurs des hommes ont été endurcis par le péché, et combien il leur sera difficile de discerner sa mission et d’accepter le don du salut. Il plaide auprès du Père pour obtenir la puissance (Jésus demanda aux disciples d’attendre la puissance d’en haut, avant d’aller prêcher l’évangile cf. Luc 24:49; Actes 1:8) qui vaincra leur incrédulité, qui brisera les chaînes que Satan a rivées autour d’eux, et qui pour eux amènera la défaite du destructeur. Il veut un témoignage de Dieu acceptant l’humanité, en la personne de son Fils.  JC 92.3

Les anges n’ont jamais entendu une telle prière. Ils voudraient apporter à leur Chef bien-aimé un message rassurant et consolant. C’est le Père lui-même qui veut répondre à la supplication de son Fils (Le Père n’a pas donné à quelqu’un d’autre que lui la responsabilité de rassurer et consoler son Fils, Dieu lui-même répondit à la supplication de Jésus). Les rayons de gloire jaillissent directement de son trône. Les cieux s’ouvrent et une forme de colombe (ces rayons de gloire venant du trône du Père, n’est rien d’autre que l’Esprit descendant sous une forme de colombe) toute resplendissante descend sur la tête du Sauveur: emblème (l’emblème de colombe ne représente pas une troisième personne appelé Dieu le Saint-Esprit, mais bien Jésus-Christ, celui qui est doux et humble) bien approprié à celui qui est doux et humble.  JC 92.4

Jean et quelques-uns seulement parmi ceux qui se trouvaient au Jourdain, aperçurent la vision céleste. Cependant l’assemblée sentit la solennité de la présence divine (L’Esprit divin que le Rédempteur du monde a promis d’envoyer est la présence et la puissance de Dieu [Ellen White, Signs of the Times, 23 novembre 1891, par.1, ‘The Comforter’]). Le peuple considérait le Christ en silence. Il paraissait baigné dans la lumière qui environne le trône de Dieu. Son visage, tourné vers le ciel, respirait une gloire qu’on n’avait jamais aperçue sur un visage humain. On entendit une voix venant du ciel, disant: “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, objet de mon affection”, paroles destinées à inspirer la foi aux témoins de cette scène, et à fortifier le Sauveur en vue de sa mission. Bien que les péchés d’un monde coupable reposassent sur le Christ, et malgré l’abaissement auquel il s’était soumis en revêtant notre nature déchue, la voix céleste le reconnaissait comme étant le Fils de l’Eternel. (Et c’est pour cela Jean a rendu son tel témoignage). JC 93.1

Jean est profondément ému en voyant Jésus prosterné et suppliant, sollicitant avec larmes l’approbation du Père. Quand la gloire de Dieu l’environne (Elle équivaut l’Esprit-Saint à la gloire de Dieu) et la voix céleste se fait entendre, Jean reconnaît le signe (Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et s’arrêter) que Dieu lui a promis. Il vient de baptiser le Rédempteur du monde! Le Saint-Esprit le saisit, et, la main tendue vers Jésus, il s’écrie: “Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.” Aucun des auditeurs, et pas même celui qui prononça ces mots: “l’Agneau de Dieu”, n’en a compris toute la portée. … La parole dite à Jésus au Jourdain: “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, objet de mon affection”, embrasse l’humanité tout entière. Dieu parle alors à Jésus en tant que notre représentant (Aucun homme sur la terre, aucun ange du ciel, ne pouvait payer la peine du péché. Jésus était seul à pouvoir sauver l’homme rebelle. (Ellen White Messages choisis, vol. 1, p.379)). Malgré tous nos péchés et nos faiblesses, nous ne sommes pas rejetés comme des êtres sans valeur. Sa grâce magnifique nous a été “accordée en son bien-aimé”. Ephésiens 1:6. La gloire qui enveloppe le Christ est un gage de l’amour que Dieu a pour nous (Lire Jean 3 :16; 1 Jean 3:1). Elle atteste la puissance de la prière; elle montre comment la voix humaine peut atteindre l’oreille de Dieu, comment nos supplications sont accueillies dans les parvis célestes. A cause du péché la terre a été séparée du ciel, elle est devenue étrangère à sa communion; mais Jésus a rétabli la liaison avec la sphère de la gloire. Son amour a enveloppé l’homme et atteint les plus hauts cieux. La lumière (=L’Esprit de Dieu, nous pouvons aussi le recevoir) qui, à travers les portiques, descend sur la tête du Sauveur, descendra aussi sur nous si, par la prière, nous demandons le secours nécessaire pour résister à la tentation (Victoire sur le péché est garanti par l’Esprit de Dieu en nous). La voix qu’entend Jésus répétera à toute âme croyante: “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, objet de mon affection.  (Ellen White, Jésus-Christ, p.91.4;; 92.4-93.2)

Que le Seigneur vous bénisse et vous fait comprendre sa Parole de Vérité!

N’hésitez pas à continuer à nous poser toute autre question, ce sera tout un plaisir de vous répondre.

Que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur! 2 Pierre 1:2

Comment Jésus est-il dans le ciel et à la fois, avec nous sur la terre?

Comment Jésus est-il au milieu de nous s’il exerce son ministère de Souverain Sacrificateur dans le lieu très Saint du Sanctuaire céleste?

Voilà une question d’une importance capitale dont il faut savoir la réponse. Car Jésus, lui-même, nous a promis qu’il sera « avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (Cf. Matthieu 28:20) Lire la suite Comment Jésus est-il dans le ciel et à la fois, avec nous sur la terre?

Les Rois de l’Orient de Daniel 11- Rois du nord et du midi!

Daniel 11 ne concerne pas tant les royaumes que l’histoire des dirigeants individuels et leurs exploits. Aucun autre chapitre ne donne autant de détails sur une si grande période de l’histoire. Et tout était prédit longtemps avant que quoique ce soit arrive!

Pour pouvoir réaliser ce fait, nous allons lire Daniel 11 avec les noms des actuels dirigeants dont la prophétie littérale de Daniel 11 mentionne.

Daniel 11 (Version Bible Ostervald)

  1. ‘Et moi (Gabriel), dans la première année de Darius le Mède, je me tenais auprès de lui pour l’aider et le fortifier.
  2. Maintenant je t’annoncerai la vérité: Voici, il y aura encore trois rois (Cambyse II, Smerde, Darius I) en Perse; puis le quatrième (Xerxes) possédera de plus grandes richesses que tous les autres; et quand il sera devenu fort par ses richesses, il soulèvera tout contre le royaume de Javan.
  3. Mais il s’élèvera un roi vaillant (Alexandre le grand), qui dominera avec une grande puissance, et fera ce qu’il voudra.
  4. Et dès qu’il se sera élevé, son royaume se brisera et sera divisé vers les quatre vents des cieux, mais il ne passera point à sa postérité, et n’aura pas la même puissance qu’il a exercée; car son royaume sera déchiré et donné à d’autres qu’à ceux-là.
  5. Et le roi du midi (Ptolemée Ier Soter) deviendra fort, mais l’un (Alexandre le Grand) de ses chefs (Séleucus 1er Nicator) deviendra plus fort que lui (Ptolémée 1er Soter) et dominera, et sa domination sera une grande domination.
  6. Et au bout de quelques années ils s’allieront, et la fille (Bérénice Syra) du roi du midi (Ptolémée II Philadelphe) viendra vers le roi du nord (Antiochos II Théos) pour rétablir l’accord. Mais elle ne conservera pas la force du bras, et son bras ne subsistera point; et elle sera livrée, elle et ceux qui l’auront amenée, avec son père et celui qui l’aura soutenue dans ces temps-là.
  7. Mais un rejeton (Ptolémée III Évergète) de ses racines s’élèvera pour le remplacer. Il viendra à l’armée, il entrera dans les forteresses du roi du nord (Séleucus II Kallinikos), il agira contre eux, et il sera puissant.
  8. Et même il transportera en Égypte leurs dieux, avec leurs images de fonte et avec leurs vases précieux d’or et d’argent; puis il se tiendra pendant quelques années éloigné du roi du nord (Séleucus II Kallinikos).
  9. Celui-ci (Séleucus II Kallinikos) marchera contre le royaume du midi (Ptolémée III Évergète), et il retournera dans son pays.
  10. Mais ses (Séleucus II Kallinikos) fils (Séleucus III et Antiochos III Megas) entreront en guerre et rassembleront une grande multitude de troupes; l’un (Antiochos III Megas) d’eux s’avancera et se répandra comme un torrent; il passera et reviendra, et il portera la guerre jusqu’à la forteresse du roi du midi.
  11. Et le roi du midi (Ptolémée IV Philopator) sera irrité; il sortira et combattra contre lui (Antiochos III Megas), contre le roi du nord. Et celui-ci (Antiochos III Megas) mettra sur pied une grande multitude, mais la multitude sera livrée en sa main (Ptolémée IV Philopator).
  12. Cette multitude s’enorgueillira, et le cœur du roi (Ptolémée IV Philopator) s’élèvera; il fera tomber des milliers, mais il n’en sera pas fortifié.
  13. Car le roi du nord (Antiochos III Megas) reviendra et rassemblera une multitude plus nombreuse; et au bout de quelque temps, de quelques années, il viendra avec une grande armée et un grand appareil.
  14. En ce temps-là, plusieurs s’élèveront contre le roi du midi (Ptolémée V Épiphanes), et des hommes violents de ton peuple s’élèveront, afin d’accomplir la vision, mais ils succomberont.
  15. Et le roi du nord (Antiochos III Megas) viendra, il élèvera des terrasses et prendra les villes fortes; et les bras du midi, ni son peuple d’élite ne pourront résister.

(À ce stade, l’attention de la narration de Gabriel se déplace vers l’Ouest (l’Occident). À l’exception d’une brève apparition du roi du Sud au verset 25, les rois du Nord et du Sud ne sont pas revus avant le « temps de la fin ». Nous reprenons maintenant la suite de leur histoire au verset 40. Pour l’Occident dans Daniel 11:16-39, voir l’article  l’Occident dans Daniel 11.)

Témoignages de pionniers adventistes

« Enfin, au verset 40, il revient encore, et » au temps de la fin « , aussi, au » roi du sud « et au » roi du nord « . Les territoires du nord et du sud de la domination d’Alexandre restent respectivement les royaumes du nord et du sud jusqu’à la fin, et du commencement à la fin, n’importe quelle puissance pourrait occuper ces territoires respectifs serait le roi du nord ou du sud. Tout pouvoir qui, au temps de la fin, occupera le territoire de la Thrace et de la Bithynie, détenu à l’origine par Lysimaque, sera le roi du nord aussi certainement que le pouvoir de Lysimaque lui-même. » (A. T. Jones, 8 juin 1896, The Bible Echo, p.171.)

« Après un long intervalle, le roi du sud et le roi du nord apparaissent de nouveau sur la scène d’action. Nous n’avons rien trouvé pour indiquer que nous devons chercher dans ces localités des pouvoirs autres que ceux qui, peu après la mort d’Alexandre, constituaient respectivement les divisions méridionales et septentrionales de son empire. Le roi du sud était alors l’Égypte, et le roi du nord était la Syrie, y compris la Thrace et l’Asie Mineure. L’Égypte est encore, d’un commun accord, le roi du sud, tandis que le territoire qui a d’abord constitué le roi du nord, a été, depuis quatre cents ans, entièrement compris dans les États du sultan de Turquie. » (Uriah Smith, Daniel and the Revelation, 1882, p.364; 1897, p.273)

Du « temps de la fin » du verset 40 jusqu’à aujourd’hui, ce sont les Turcs qui occupent le territoire du roi du nord détenu par Lysimaque à l’origine de la division de l’empire d’Alexandre le grand. Avec une lecture littérale de toute la prophétie de Daniel 11 et le témoignage de l’histoire, on lira ce qui suit:

40. Et au temps de la fin, le roi du midi (Murad Bey) se heurtera contre lui (Napoléon Ier) ; et le roi du nord (Sultan Selim III) fondra sur lui (Napoléon Ier) comme une tempête, avec des chars et des cavaliers et beaucoup de navires.

41. Il (Sultan Selim III) entrera dans les terres, se répandra comme un torrent et passera. Il (Sultan Selim III) entrera dans le pays de gloire; et plusieurs pays succomberont, mais ceux-ci échapperont de sa main: Édom et Moab et les principaux des enfants d’Ammon.

42. Il (Sultan Selim III) étendra sa main sur les pays, et le pays d’Égypte n’échappera point.

43. Il (Sultan Selim III) se rendra maître des trésors d’or et d’argent et de toutes les choses précieuses de l’Égypte. Les Libyens et les Éthiopiens seront à sa suite.

44. Mais des nouvelles de l’orient et du nord viendront le troubler; et il (Sultan Abdulmecid I) sortira avec une grande fureur pour détruire et exterminer beaucoup de gens.

45. Il (un dirigeant littéral du territoire du roi du nord à déterminer) dressera les tentes de son palais entre les mers, vers la montagne glorieuse et sainte. Puis il viendra à sa fin, et personne ne lui donnera de secours.’

« Il est écrit dans la prophétie de Daniel que le roi du nord, le titre donné au pouvoir occupant le territoire qui est actuellement connu comme la Turquie, « dressera les tentes de son palais entre les mers, vers la montagne glorieuse et sainte. Puis il viendra à sa fin, et personne ne lui donnera de secours. » L’arrivée de cette heure fatale ne touchera pas seulement l’empire turc. « En ce temps-là, se lèvera Micaël, le grand chef, qui tient ferme pour les enfants de ton peuple, et ce sera un temps de détresse tel qu’il n’y en a jamais eu depuis qu’il existe des nations, jusqu’à ce temps-là. En ce temps-là, ton peuple échappera, savoir quiconque sera trouvé inscrit dans le livre. » Dan. 12:1 » (E. J. Waggoner, Present Truth UK, 12 janvier 1899)

Les Soixante-dix ans de captivité d’Israël

Pourquoi Dieu a-t-il, par l’intermédiaire de Jérémie, décrété 70 ans de captivité à Babylone pour son peuple, comme Daniel l’a appris dans Daniel 9:2?

Selon Lévitique 26:34, 35 et 2 Chroniques 36:21, la durée de la captivité devait permettre à la terre de jouir de toutes les années de repos sabbatique qui n’avaient pas été observées pendant les années d’apostasie d’Israël.

Combien d’années d’apostasie faudrait-il pour rater 70 années de repos sabbatique? Chaque septième année devait être une année de repos pour la terre (Lévitique 25: 4). En outre, tous les 50 ans (Lévitique 25:10, 11), appelé le jubilé, la terre devait se reposer aussi bien. Cette cinquantième année était en fait la première année du prochain cycle de 49 ans.

Avec 8 années de repos sabbatique (7 années sabbatiques plus 1 année jubilaire) à observer pour chaque cycle jubilaire de 49 ans, il faudrait mathématiquement prendre au moins 8,75 cycles jubilaires, soit 428,75 années, pour accumuler 70 années de repos sabbatique. La période d’apostasie devrait être inférieure à 434,875 ans (soit 8,875 cycles de jubilé), car cela produirait 71 années de repos sabbatique. Donc, pour qu’ils aient manqué exactement 70 années de repos sabbatique, leur période d’apostasie devait durer quelque part entre 429 et 434 ans.

Avons-nous un compte rendu de combien d’années d’apostasie le peuple de Dieu a expérimenté? Assurément.

Dans Ézéchiel 4:4-6, le prophète a été ordonné de se coucher sur son côté gauche et de porter l’iniquité de la maison d’Israël pendant 390 jours. Il devait ensuite se coucher sur sa droite et porter l’iniquité de la maison de Juda pendant 40 jours. « Car je te compterai les années de leur iniquité » (v. 5). « Je t’impose un jour pour chaque année » (verset 6). Ainsi, la période totale de l’iniquité d’Israël et de Juda combinés était de 430 ans (390+40=430). Cela aurait entraîné exactement 70 années de repos sabbatique qu’ils ont ignorées. Ces années de repos intactes devaient maintenant être données à la terre. Le peuple de Dieu serait exilé à Babylone pendant soixante-dix ans (Jérémie 25:11, 12, 29:10).

Cela peut être calculé de plusieurs façons. Par exemple, le rapport entre les années de repos sabbatique et les années régulières (8 à 49) est de 1 à 6,125. Appliquer ce rapport aux 430 années et arrondir à l’année entière la plus proche: 430 ÷ 6,125 = 70,2 = 70 ans.

Une autre façon est de voir les 8 années sabbatiques-repos par cycle jubilaire de 49 ans comme 16.3265306% du temps. La formule ressemblerait alors à ceci: 430 x 0.163265306 = 70.2 = 70 ans.

La parole de Dieu est oui et amen et ses jugements sont justes et véritables.

RECEVEZ LE ST-ESPRIT (PART 6)

La Plénitude de l’Esprit

DIEU nous a choisis en Christ « avant la fondation du monde, pour que nous fussions saints et irréprochables devant lui en amour. » Éphésiens 1:4.

« Nous étions tous errants comme des brebis » « Tous se sont détournés du chemin, et sont tous ensemble devenus inutiles; il n’y en a aucun qui fasse le bien, non pas même un seul. »

Mais quand nous étions autrefois éloignés, et ennemis dans notre pensée par nos mauvaises oeuvres, cependant il nous a maintenant réconciliés, dans le corps de sa chair, par sa mort, pour nous présenter saints, et irréprochables et irrépréhensibles devant lui. Colossiens 1:21,22.

C’est à lui, pas à nous, de nous présenter ainsi. Il a coûté « toute la plénitude de Dieu » pour faire cela; et seulement celui qui pouvait payer ce prix pourrait avoir le pouvoir, et obtenir le droit de le faire. Et que quiconque, sauf lui, s’engage à « vous présenter saint et irrépréhensible et irréprochable devant lui », c’est tenter l’impossible.

Non, non! Nul autre que lui peut le faire. Mais bénis soit le Seigneur, Il a le pouvoir, et a acheté le droit en payant la totalité du prix. Le Seigneur a « prêté secours à celui qui est puissant » et Il « a le pouvoir de vous garder sans que vous bronchiez et de vous présenter irréprochables devant sa gloire avec abondance de joie. »

Il peut le faire.

Il le fera pour vous, si seulement vous le laissez faire.

Laissez-le.

Le chiffre 7 est employé dans la Bible pour marquer la plénitude et l’intégralité.

L’expression « les sept esprits de Dieu », par conséquent, qui est utilisée à plusieurs reprises dans la Bible, signifie l’intégralité, la plénitude de l’Esprit de Dieu.

En d’autres termes, cela représente la manifestation complète et intégrale du Saint-Esprit dans toutes ses caractéristiques, —dans toutes les phases de la diversité de ses opérations.

Quelles sont donc ces sept caractéristiques de l’Esprit de Dieu? Si nous pouvons savoir comment l’Esprit s’est manifesté en Christ, nous saurons quelles sont ces caractéristiques; car Christ était rempli de toute la plénitude de Dieu.

Pouvons-nous savoir ceci de Christ? Lisez:

« Et l’Esprit de l’Éternel reposera sur lui, l’Esprit de sagesse et d’intelligence, l’Esprit de conseil et de force, l’Esprit de science et de crainte de l’Éternel. » (Ésaïe 11:2).

Il y en a que sept. Comptez-les:

  1. L’Esprit de L’Éternel, c’est-à-dire, l’Esprit de miséricorde, et de grâce, et de patience, qui abonde en bonté et en vérité, qui pardonne l’iniquité, la transgression et le péché; car ainsi est l’Éternel. (voir Exode 34: 5-7).
  2. L’Esprit de « sagesse »
  3. L’Esprit « d’intelligence »
  4. L’Esprit de « conseil »
  5. L’Esprit de « puissance »
  6. L’Esprit de « connaissance »
  7. L’Esprit de la « crainte de l’Éternel »

Le don du Saint-Esprit est donc l’effusion de la disposition et du caractère du Seigneur; c’est l’effusion de la sagesse, de l’intelligence, du conseil, de la puissance, de la connaissance et de la crainte de l’Éternel sur tous ceux qui reçoivent le don du Saint-Esprit. Et tel que Jésus, cela rendra le receveur « à prendre son plaisir dans la crainte de l’Éternel. »

Dans la manifestation de la plénitude de l’Esprit dans l’église, il divise à chaque personne séparément comme il veut; « car à l’un est donnée, par l’Esprit, la parole de sagesse; et à un autre la parole de  connaissance, selon le même Esprit », etc. (1 Cor 12: 8).

« Demandez, et on vous donnera. » « Recevez le Saint-Esprit. »

A. T. Jones, The Advent Review and Sabbath Herald, May 17, 1898

La communion de l’Esprit

« Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu, et la communication (communion, version Darby) du Saint-Esprit, soient avec vous tous! » 2 Corinthiens 13:13 LSG

En quoi consiste la communion de l’Esprit?

RÉPONSE COURTE: la communion de l’Esprit est la communion avec le Père et le Fils. C’est par leur Esprit que Dieu et Jésus-Christ, le seul Fils engendré de Dieu, font leur demeure en nous. Ainsi, ils rentrent en communion avec nous.

RÉPONSE DÉTAILLÉE: la communion de l’Esprit est la communion avec le Père et le Fils. L’apôtre Jean nous dit avec qui nous sommes en communion:

«ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. » 1 Jean 1:3 LSG

Paul lui-même qui a écrit la communion de l’Esprit, recherchait la communion avec le Père et le Fils sous la puissance du Saint-Esprit :

« Tandis que Saul s’abandonnait ainsi à la puissance convaincante du Saint-Esprit, il découvrit les erreurs de sa vie, et comprit la portée lointaine de la proclamation de la loi divine. Lui qui était jadis un pharisien orgueilleux, persuadé d’être justifié par ses propres œuvres, s’inclinait maintenant devant Dieu avec l’humilité et la simplicité d’un petit enfant, confessant sa propre indignité et reconnaissant les mérites d’un Sauveur crucifié et ressuscité. Il souhaitait ardemment être dans une communion et une harmonie parfaites avec le Père et le Fils. » Conquérants Pacifiques, p.105

Jésus lui-même enseigna la même chose en disant:

«Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous… Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous (Le Père et le Fils) viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » Jean 14:16, 23 LSG

Sr White enseigne que c’est par l’Esprit que Le Père et le Fils font leur demeure en nous:

« Partout où vous allez, poursuivez le bon travail de rechercher les Écritures, et le Seigneur Jésus sera toujours à votre droite pour vous aider. Il est un souverain sacrificateur miséricordieux plaidant en votre nom. Il enverra son représentant, l’Esprit Saint; car il dit: ‘Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous (King James)’. Par l’Esprit, le Père et le Fils viendront et feront leur demeure avec vous. » (Bible Echo, 15 janvier 1893, par.8, ‘The Source of All Strength’)

Chers amis, avec qui le peuple de Dieu sera en communion sur la terre? Les rachetés seront en communion avec le Père et le Fils sur la nouvelle terre:

« L’apôtre Jean ne vit “point de temple dans la ville; car le Seigneur Dieu tout-puissant est son temple, ainsi que l’agneau Apocalypse 22:5; 21:22”. Le peuple de Dieu sera admis dans la communion du Père et du Fils. » Tragédie des siècles, p.735.

En conclusion, lorsque Paul énumérait dans sa deuxième lettre aux Corinthiens sa bénédiction, Il n’était pas en train d’enseigner l’existence d’une trinité. Il ne faisait que leur rappeler la réalité chrétienne de chaque croyant:

Nous sommes sauvés par l’amour de Dieu qui nous a tant aimé et a donné son Fils (Jean 3:16) pour nous accorder la vie éternelle, son Fils qui est pleine de grâce (Jean 1:14), c’est par cette grâce que nous sommes sauvés (Ephésiens 2:8). Et la communion de l’Esprit est le moyen par lequel nous pouvons rester dans cette grâce et jouir de l’amour de Dieu pour l’éternité. Car sans la sanctification, la sanctification de l’Esprit, personne ne verra le Seigneur (Hébreux 12:14) et ne pourra être en communion avec le Père et le Fils sur la nouvelle terre.

Paul en aucun cas, était en train de se contredire. Dans sa première lettre aux Corinthiens, il avait clairement déclaré qui est le Dieu du Christianisme dont il était lui-même apôtre et ministre:

« Pour ce qui est donc de manger des choses sacrifiées aux idoles, nous savons qu’une idole n’est rien dans le monde, et qu’il n’y a qu’un seul Dieu.  Car, quoiqu’il y en ait, soit dans le ciel, soit sur la terre, qui sont appelés dieux (comme, en effet, il y a plusieurs dieux et plusieurs seigneurs), Toutefois, nous n’avons qu’un seul Dieu, le Père, duquel procèdent toutes choses, et nous sommes pour lui; et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par lequel sont toutes choses, et nous sommes par lui. » 1Co 8:4-6  OST

Sortez de Babylone, mon peuple!

«Nous avons voulu guérir Babylone, mais elle n’a pas guéri. Abandonnons-la, et allons chacun dans son pays; Car son châtiment atteint jusqu’aux cieux, Et s’élève jusqu’aux nues.» Jérémie‬ ‭51:9‬ ‭LSG‬‬

Quand le grand Médecin du ciel nous dit que rien ne peut être fait pour guérir Babylone. Il faut être réellement insensé pour penser le contraire. Il faut se croire être plus puissant que celui qui est la personnification de l’Omnipotence pour penser le contraire. La parole de Dieu est oui et Amen! Babylone ne peut être guérie, elle s’en va à la perdition. Il n’y a pas à sortir de là. Il n’y a pas d’autre conclusion. Il n’y a pas de « mais si… ».

Le second ange d’Apocalypse 14 nous dit:

«Elle est tombée, elle est tombée Babylone, cette grande ville, parce qu’elle a fait boire à toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité.» Apocalypse‬ ‭14:8‬ ‭OST‬‬

Bien avant l’ouverture du septième et dernier sceau, qui marque le retour de notre Sauveur et Seigneur Jesus-Christ dans les nuées, Dieu nous envoie un autre et dernier avertissement qui se joint avec le message des trois anges:

« Et il cria avec force et à haute voix, et dit: Elle est tombée, elle est tombée la grande Babylone… » Apocalypse‬ ‭18:2‬ ‭OST‬‬

Alors, écoutons attentivement l’avertissement que Dieu nous donne.

Le message qui est donné est la suivante « Abandonnons-la »!

Pourquoi vouloir rester de toute façon quand « … elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux » Apocalypse‬ ‭18:2‬ ‭LSG‬‬

Pourquoi s’acharner et s’entêter à faire exactement le contraire de ce que Dieu demande et exige de nous?

Dieu nous rappelle à nouveau, vous qui l’aimez mais qui avez encore de l’attachement pour babylone :

«Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux.» Apocalypse 18:4 LSG

Sortez du milieu d’elle physiquement et spirituellement. Ne restez pas attachés à ses faux enseignements et à ses ‘doctrines de démons’. N’ayez pas de sentiment pour son organisation qui rend les habitants et les rois de la terre ivres du vin de son impudicité.

Ayez compassion toutefois pour les âmes vivantes qui s’y trouvent ivres et trompées par ses avances séductrices.

Fuyez-la! Abandonnez-la! Pour ne pas participer à ses péchés. « Car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités.» Apocalypse‬ ‭18:5 LSG

Chers lecteurs et lectrices, Dieu va juger Babylone à cause de ses iniquités. Et tous ceux qui restent attachés avec Babylone participent dans ses péchés et auront part aux fléaux ou plaies qui vont s’abbatre sur elle. Malheur! Malheur à celui qui y reste demeurer:

«lui aussi boira du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère; et il sera tourmenté dans le feu et le soufre devant les saints anges et devant l’Agneau.» Apocalypse‬ ‭14:10‬ ‭FRDBY‬‬

Dieu ne peut faire autrement. Il y a que deux options: « Sortez et vous serez épargnés de ses fléaux » ou « restez et vous aurez part à ses fléaux. » il n’y a pas de juste milieu, de position neutre.

Ce message qui parait effrayant en une simple lecture superficielle, est en effet un message, un dernier message de miséricorde que Dieu envoie‬‬ aux habitants de la terre et à son peuple qui s’y trouvent.

«Mais toi, Seigneur, tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, Lent à la colère, riche en bonté et en fidélité;» Psaumes‬ ‭86:15‬ ‭LSG‬‬

Cependant, ne vous abusez pas de la grâce de Dieu. Rappelez-vous il ne tient pas pour innocent le coupable et il punit les iniquités. Sa longanimité à ses limites. Surtout quand il envoie avertissement après avertissement.

L’ordre est clair. Sortez du millieu d’elle. Ne pensez guère que vous pouvez la guérir, la changer. Même Dieu ne le peut. Non parce que Dieu ne l’a pas voulu mais parce que Babylone elle-même ne le voulait pas:

« Parce qu’elle dit dans son coeur: Je suis assise en reine, et je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil;» Apocalypse‬ ‭18:7‬ ‭FRDBY‬‬

Elle s’est en enorgueillie. Et tous savent que l’orgueil précèdent la chute. Voilà que Dieu nous laisse savoir qu’elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ville. Par conséquent, Jéhovah nous dit de la fuir.

Restez au milieu d’elle, n’est que de la pure rébellion à l’égard de l’ordre formel de Dieu de la fuir. Et comme quand Lot fuyait Sodome, il reçut l’ordre de ne pas regarder en arrière. De même, ne regardez pas en arrière, ne pensez pas à son luxe et à ses richesses. Toutes ces choses seront aussi détruites avec elle.

Ne pensez même pas retournez en Egypte. Dieu l’interdit.

«Restes de Juda, l’Éternel vous dit: N’allez pas en Égypte! Sachez que je vous le défends aujourd’hui.» Jérémie‬ ‭42:19‬ ‭LSG‬‬

Lisons l’interdiction de Dieu, plus en détail:

«Ne craignez pas le roi de Babylone, dont vous avez peur; ne le craignez pas, dit l’Éternel, car je suis avec vous pour vous sauver et vous délivrer de sa main;… Mais si vous n’obéissez pas à la voix de l’Éternel, votre Dieu, et si vous dites: Nous ne resterons pas dans ce pays, non, nous irons au pays d’Égypte, où nous ne verrons point de guerre, où nous n’entendrons pas le son de la trompette, où nous ne manquerons pas de pain, et c’est là que nous habiterons, alors écoutez la parole de l’Éternel, restes de Juda! Ainsi parle l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël: Si vous tournez le visage pour aller en Égypte, si vous y allez demeurer, l’épée que vous redoutez vous atteindra là au pays d’Égypte, la famine que vous craignez s’attachera à vous là en Égypte, et vous y mourrez. Tous ceux qui tourneront le visage pour aller en Égypte, afin d’y demeurer, mourront par l’épée, par la famine ou par la peste, et nul n’échappera, ne fuira, devant les malheurs que je ferai venir sur eux. Car ainsi parle l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël: De même que ma colère et ma fureur se sont répandues sur les habitants de Jérusalem, de même ma fureur se répandra sur vous, si vous allez en Égypte; vous serez un sujet d’exécration, d’épouvante, de malédiction et d’opprobre, et vous ne verrez plus ce lieu.» Jérémie‬ ‭42:11, 13-18‬ ‭LSG‬‬

Je sais il y en a qui vont nous dire comme :

«Azaria, fils d’Hosée, Jochanan, fils de Karéach, et tous ces hommes orgueilleux, dirent à Jérémie: Tu dis un mensonge: l’Éternel, notre Dieu, ne t’a point chargé de nous dire: N’allez pas en Égypte pour y demeurer. Mais c’est Baruc, fils de Nérija, qui t’excite contre nous, afin de nous livrer entre les mains des Chaldéens, pour qu’ils nous fassent mourir ou nous emmènent captifs à Babylone.» Jérémie‬ ‭43:2-3‬ ‭LSG‬‬

Mais allez en Egypte ne sera que pour notre perte. La Parole du Dieu vivant nous dit:

«Et tu diras aux Juifs: Ainsi parle l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël: Voici, j’enverrai chercher Nebucadnetsar, roi de Babylone, mon serviteur, et je placerai son trône sur ces pierres que j’ai cachées, et il étendra son tapis sur elles. Il viendra, et il frappera le pays d’Égypte; à la mort ceux qui sont pour la mort, à la captivité ceux qui sont pour la captivité, à l’épée ceux qui sont pour l’épée! Je mettrai le feu aux maisons des dieux de l’Égypte; Nebucadnetsar les brûlera, il emmènera captives les idoles, il s’enveloppera du pays d’Égypte comme le berger s’enveloppe de son vêtement, et il sortira de là en paix. Il brisera les statues de Beth-Schémesch au pays d’Égypte, et il brûlera par le feu les maisons des dieux de l’Égypte.» Jérémie‬ ‭43:10-13‬ ‭LSG‬‬

Il n’y a de la sécurité nulle part! Y a-t-il un endroit où nous serons en sécurité?

Oui!

«Que l’Éternel t’exauce au jour de la détresse, Que le nom du Dieu de Jacob te protège! Que du sanctuaire il t’envoie du secours, Que de Sion il te soutienne!… Je sais déjà que l’Éternel sauve son oint; Il l’exaucera des cieux, de sa sainte demeure, Par le secours puissant de sa droite. Ceux-ci s’appuient sur leurs chars, ceux-là sur leurs chevaux; Nous, nous invoquons le nom de l’Éternel, notre Dieu. Eux, ils plient, et ils tombent; Nous, nous tenons ferme, et restons debout.» Psaumes‬ ‭20:2-3, 7-9‬ ‭LSG‬‬

Il y a de la sécurité qu’à Sion, qu’à Juda, qu’à Jérusalem. Oui il y a la sécurité qu’à l’église de Dieu, l’église du reste parce que ce n’est que là que demeure l’Esprit de Dieu. Il n’y a de la sécurité qu’en Jésus-Christ, le lion de la tribu de Juda.

Tandis que Babylone reçoit sa punition lors des sept dernières plaies, le peuple de Dieu est à l’abri en toute sécurité:

«Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut Repose à l’ombre du Tout-Puissant. Je dis à l’Éternel: Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie! Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur, De la peste et de ses ravages. Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes; Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse. Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, Ni la flèche qui vole de jour, Ni la peste qui marche dans les ténèbres, Ni la contagion qui frappe en plein midi. Que mille tombent à ton côté, Et dix mille à ta droite, Tu ne seras pas atteint; De tes yeux seulement tu regarderas, Et tu verras la rétribution des méchants. Car tu es mon refuge, ô Éternel! Tu fais du Très-Haut ta retraite. Aucun malheur ne t’arrivera, Aucun fléau n’approchera de ta tente. Car il ordonnera à ses anges De te garder dans toutes tes voies; Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre. Tu marcheras sur le lion et sur l’aspic, Tu fouleras le lionceau et le dragon. Puisqu’il m’aime, je le délivrerai; Je le protégerai, puisqu’il connaît mon nom. Il m’invoquera, et je lui répondrai; Je serai avec lui dans la détresse, Je le délivrerai et je le glorifierai. Je le rassasierai de longs jours, Et je lui ferai voir mon salut.» Psaumes‬ ‭91:1-16‬ ‭LSG‬‬

Babylone est vouée à la perdition, l’Égypte aussi. Fuyez et accourez seulement vers la sainte montagne de Sion.

Fuyez! Fuyez pour votre vie! Pour la vie de votre famille! Fuyez!

« Car son châtiment atteint jusqu’aux cieux, et s’élève jusqu’aux nues »

«Fuyez loin de Babylone, et que chacun sauve sa vie, de peur que vous ne périssiez dans son iniquité! Car c’est le temps de la vengeance de l’Éternel; il lui rend ce qu’elle a mérité.» ‭‭Jérémie‬ ‭51:6‬ ‭OST‬

Les péchés de Babylone

Qu’à donc fait Babylone pour recevoir ce châtiment? Quels sont donc les péchés de Babylone pour que la colère de Dieu tombe sur elle sans mélange de miséricorde? Ces péchés doivent être énormes, et d’une importance capitale.

Voyons ce que dit les Ecritures et faisons une liste:

  1. Elle a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité. Apo 14:8

  2. Elle a commis la fornication avec les rois de la terre et les marchands de la terre. Apo 18:3

  3. Elle a persécuté les saints du Souverain. Apo 18:24 Daniel 7: Daniel 8: 11:

  4. Elle a blasphémé contre le Très-Haut. Elle s’est fait être Dieu. Apoc 13:4; 1 Thess 2:4

  5. Elle offre le salut par les œuvres et la justification dans la désobéissance. 1 Thess 2:7

  6. Elle a pensé changer le temps et la loi de Dieu. Daniel 7:25

  7. Elle a exigé aux habitants d’obéir à son autorité à la place de celui de Dieu. Apo 13: et Apo 14:9-10

  8. Elle exigera la mort de quiconque qui ne lui adorera pas et n’acceptera pas la marque de la bête. Apoc 13.

De toutes les iniquités de la grande Babylone, celle qui est la plus atroce est son effrontément à penser vouloir changer les commandements du Dieu du ciel et son exigence à ce que la terre entière obéisse à sa prétention et à ses caprices. Babylone la mère des impudiques, et ses filles agiront de la même manière et de concert à la fin des temps.

Que dit la Bible quand les hommes veulent nullifier la loi de Dieu?

«Il est temps que l’Éternel agisse: ils ont annulé ta loi.» Psaume‬ ‭119:126‬ ‭FRDBY‬‬

L’Éternel ne restera plus en silence. Il va venger sa loi, son honneur et le sang son peuple. C’est le temps de vengeance de L’Eternel. Il va rendre à Babylone ce qu’elle mérite. Le Seigneur avait longuement patienté:

«Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu. Ils crièrent d’une voix forte, en disant: Jusques à quand, Maître saint et véritable, tardes-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre? Une robe blanche fut donnée à chacun d’eux; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu’à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux.» Apocalypse‬ ‭6:9-11‬ ‭LSG‬‬

Maintenant de sa Sainte demeure Dieu se lève pour juger Babylone et tirer vengeance pour son peuple

«Car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités.Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses œuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double. Autant elle s’est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu’elle dit en son cœur: Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil! A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur Dieu qui l’a jugée.» Apocalypse‬ ‭18:5-8‬ LSG

«Et j’entendis l’ange des eaux, qui disait: Tu es juste, Seigneur, QUI ES, et QUI ETAIS, et QUI SERAS, parce que tu as exercé ces jugements. Car ils ont répandu le sang des saints et des prophètes; c’est pourquoi, tu leur as donné du sang à boire; car ils le méritent. Et j’entendis un autre ange du côté de l’autel, qui disait: Oui, Seigneur, Dieu tout-puissant, tes jugements sont véritables et justes.

Après cela, le cinquième ange versa sa coupe sur le trône de la bête; et son royaume devint ténébreux; et les hommes se mordaient la langue de douleur. Et à cause de leurs douleurs et de leurs plaies ils blasphémèrent le Dieu du ciel; et ils ne se repentirent point de leurs œuvres.

Et la grande ville fut divisée en trois parties; les villes des nations furent renversées, et Dieu se souvint de la grande Babylone, pour lui faire boire la coupe du vin de la fureur de sa colère.» Apocalypse‬ ‭16:5-7, 10-11, 19‬ ‭OST‬‬

Serez-vous parmi ceux qui se lamenteront ou ceux qui se réjouiront:

«Ciel, réjouis-toi sur elle! Et vous, les saints, les apôtres, et les prophètes, réjouissez-vous aussi! Car Dieu vous a fait justice en la jugeant.» Apocalypse‬ ‭18:20‬ ‭LSG‬‬

Chers amis, voulez-vous encore rester à Babylone? Voulez-vous recevoir ces châtiments?

Fuyez! Fuyez! Abandonnez-la!

« Elle est tombée, elle est tombée la grande Babylone… Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre… Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. »

RECEVEZ LE SAINT-ESPRIT (PART 5)

Le Gage de Notre Héritage

« …En lui vous aussi dont vous avez eu confiance, après avoir entendu la parole de vérité, l’évangile de votre salut, en qui aussi après avoir cru, vous avez été scellés du Saint-Esprit de la promesse, Lequel est le gage de notre héritage jusqu’à la rédemption de la possession acquise, à la louange de sa gloire.» Éphésiens 1:13,14 KJVF

Le « Saint-Esprit de la promesse » « est le gage de notre héritage jusqu’à la rédemption de la possession acquise. »

Un « gage » est « une partie payée d’avance sur un contrat, comme garantie de la totalité de la chose. »

Dieu en Christ s’est engagé à nous donner un héritage éternel dans « une patrie meilleure » que celle-ci, « c’est-à-dire une céleste », ayant pour capitale une ville glorieuse, « dont Dieu est l’architecte et le fondateur. »

Cet héritage est acheté et payé en totalité pour nous. Mais le temps n’est pas encore venu pour la rédemption complète de la possession acquise.

Mais celui qui a signé un contrat pour nous la donner quand elle sera entièrement récupérée, nous paie une partie à l’avance, nous donne un gage, comme garantie de toute la possession éternelle.

Le gage, cette partie payée d’avance sur le contrat, est le Saint-Esprit. Cette garantie de la possession éternelle est l’Esprit éternel.

Si vous avez cet Esprit, et aussi longtemps que vous l’avez, vous êtes sûr de cet héritage éternel. Si vous n’avez pas cet Esprit, vous n’avez aucune garantie sur l’héritage.

Mais l’héritage est un don gratuit à tous; et de même est le gage, la garantie, un don gratuit à tous. Et cette garantie est « le Saint-Esprit de la promesse. »

« Demandez, et on vous donnera. » « Recevez le Saint-Esprit. »

A. T. Jones, The Advent Review and Sabbath Herald, May 3, 1898

RECEVEZ LE SAINT-ESPRIT (PART 4)

Justice, Paix et Joie

« Car le royaume de Dieu n’est pas manger et boire, mais justice, paix, et joie dans l’Esprit-Saint. »

Le royaume étant le royaume de Dieu, la justice n’est que la justice de Dieu, la paix n’est que la paix de Dieu, et la joie n’est que la joie de Dieu — la joie dans le Saint-Esprit; on ne le trouve que dans le Saint-Esprit.

Et « en vérité, en vérité, je te dis, que si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. »

À moins qu’un homme soit né de nouveau, il ne peut pas voir la justice, il ne peut pas voir la paix, il ne peut pas voir la joie dans le Saint-Esprit.

Renaître, c’est être né d’en haut. C’est être né dans les choses de Dieu. C’est être né d’eau et d’Esprit.

Les choses du royaume de Dieu — la justice, la paix et la joie — ne peuvent être connues que par l’Esprit de Dieu; car « De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu. »

Et « le royaume de Dieu est en vous ». La justice, la paix et la joie dans le Saint-Esprit, sont-elles en vous? Si non, pourquoi pas?

Professez-vous être un Chrétien, — citoyen du royaume de Dieu, —  et que vous n’avez pas les éléments essentiels, — en fait le royaume lui-même, — en vous?

Si tel est le cas, la seule est que vous n’êtes pas né de l’Esprit. Et « si quelqu’un n’a point l’Esprit de Christ, il n’est point à lui. »

Ô, le Père céleste est plus disposé à vous donner le Saint-Esprit que vous êtes disposés à donner de bonnes choses à vos propres enfants! « Demandez, et on vous donnera. » « Recevez le Saint-Esprit. »

A. T. Jones, The Advent Review and Sabbath Herald, April 5, 1898

RECEVEZ LE SAINT-ESPRIT (PART 3)

Le Fruit de l’Esprit

« Mais le fruit de l’Esprit est la charité, la joie, la paix, la patience, la douceur, la bonté, la fidélité, la bénignité, la tempérance. »

Pour qu’il y ait du fruit, il doit y avoir une racine. Il est impossible d’avoir des fruits sans avoir d’abord une racine.

Afin d’avoir le fruit de l’Esprit dans la vie, le Saint-Esprit lui-même doit être la racine de la vie. Pour que le fruit de l’Esprit puisse apparaître sur l’arbre, le Saint-Esprit Lui-même doit être la vie de l’arbre.

Il est impossible d’avoir un amour authentique, ou la joie, ou la paix, ou la longanimité, ou la douceur, ou la bonté, ou la foi, ou la douceur, ou la tempérance, pour apparaître dans la vie, sans avoir l’Esprit Saint pour racine, la source de la vie, oui, la vie elle-même.

Il n’est pas véritable l’amour qui aime seulement ceux qui l’aiment, mais l’amour véritable aime tous, même des ennemis. Ce n’est pas la bonté authentique qui fait du bien seulement à ceux qui lui font du bien, mais celle qui fait du bien à tous, même envers les ingrats et les mauvais. (Luc 6: 32-35).

L’amour véritable, ou la joie, ou la paix, ou la patience, ou la douceur, ou la bonté, ou la foi, ou la douceur, ou la tempérance, ne vient pas de nous-mêmes, elle ne vient pas de ce monde; cela vient seulement de Dieu, c’est le fruit seulement de l’Esprit de Dieu.

Tous peuvent avoir le fruit de l’Esprit, parce que tous peuvent avoir l’Esprit.

« Demandez, et on vous donnera. » « Recevez le Saint-Esprit. »

A. T. Jones, The Advent Review and Sabbath Herald, March 22, 1898