Archives pour la catégorie Prophétie

LE CARDINAL CATHOLIQUE ROMAIN DIT QUE LES ANTI-TRINITAIRES DÉTRUISENT L’HUMANITÉ — SUGGÉRANT DES «SOLUTIONS TRINITAIRES» AU BESOIN DU MONDE

La vérité du seul vrai Dieu le Père et de son seul Fils engendré Jésus-Christ doit être vraiment en train de faire des percées, car un cardinal catholique a dit dernièrement que plus que COVID, ce sont les «anti-trinitaires» qui détruisent l’humanité! Jetez un œil à ce qu’il a dit: Lire la suite LE CARDINAL CATHOLIQUE ROMAIN DIT QUE LES ANTI-TRINITAIRES DÉTRUISENT L’HUMANITÉ — SUGGÉRANT DES «SOLUTIONS TRINITAIRES» AU BESOIN DU MONDE

LA CHUTE D’UN EMPIRE: LES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE

L’AMERIQUE EST TOMBÉE! L’AMERIQUE EST TOMBÉE!

C’est une fin inévitable de cette nation républicaine. Mais l’Amérique ne tombe pas seule. Elle fera tomber le monde entier avec elle dans son désespoir.
Ce grand pays construit sur les merveilleux principes de la liberté de conscience sur papier n’a pas vécu selon sa vocation céleste. Lire la suite LA CHUTE D’UN EMPIRE: LES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE

Les Rois de l’Orient de Daniel 11- Rois du nord et du midi!

Daniel 11 ne concerne pas tant les royaumes que l’histoire des dirigeants individuels et leurs exploits. Aucun autre chapitre ne donne autant de détails sur une si grande période de l’histoire. Et tout était prédit longtemps avant que quoique ce soit arrive!

Pour pouvoir réaliser ce fait, nous allons lire Daniel 11 avec les noms des actuels dirigeants dont la prophétie littérale de Daniel 11 mentionne.

Daniel 11 (Version Bible Ostervald)

  1. ‘Et moi (Gabriel), dans la première année de Darius le Mède, je me tenais auprès de lui pour l’aider et le fortifier.
  2. Maintenant je t’annoncerai la vérité: Voici, il y aura encore trois rois (Cambyse II, Smerde, Darius I) en Perse; puis le quatrième (Xerxes) possédera de plus grandes richesses que tous les autres; et quand il sera devenu fort par ses richesses, il soulèvera tout contre le royaume de Javan.
  3. Mais il s’élèvera un roi vaillant (Alexandre le grand), qui dominera avec une grande puissance, et fera ce qu’il voudra.
  4. Et dès qu’il se sera élevé, son royaume se brisera et sera divisé vers les quatre vents des cieux, mais il ne passera point à sa postérité, et n’aura pas la même puissance qu’il a exercée; car son royaume sera déchiré et donné à d’autres qu’à ceux-là.
  5. Et le roi du midi (Ptolemée Ier Soter) deviendra fort, mais l’un (Alexandre le Grand) de ses chefs (Séleucus 1er Nicator) deviendra plus fort que lui (Ptolémée 1er Soter) et dominera, et sa domination sera une grande domination.
  6. Et au bout de quelques années ils s’allieront, et la fille (Bérénice Syra) du roi du midi (Ptolémée II Philadelphe) viendra vers le roi du nord (Antiochos II Théos) pour rétablir l’accord. Mais elle ne conservera pas la force du bras, et son bras ne subsistera point; et elle sera livrée, elle et ceux qui l’auront amenée, avec son père et celui qui l’aura soutenue dans ces temps-là.
  7. Mais un rejeton (Ptolémée III Évergète) de ses racines s’élèvera pour le remplacer. Il viendra à l’armée, il entrera dans les forteresses du roi du nord (Séleucus II Kallinikos), il agira contre eux, et il sera puissant.
  8. Et même il transportera en Égypte leurs dieux, avec leurs images de fonte et avec leurs vases précieux d’or et d’argent; puis il se tiendra pendant quelques années éloigné du roi du nord (Séleucus II Kallinikos).
  9. Celui-ci (Séleucus II Kallinikos) marchera contre le royaume du midi (Ptolémée III Évergète), et il retournera dans son pays.
  10. Mais ses (Séleucus II Kallinikos) fils (Séleucus III et Antiochos III Megas) entreront en guerre et rassembleront une grande multitude de troupes; l’un (Antiochos III Megas) d’eux s’avancera et se répandra comme un torrent; il passera et reviendra, et il portera la guerre jusqu’à la forteresse du roi du midi.
  11. Et le roi du midi (Ptolémée IV Philopator) sera irrité; il sortira et combattra contre lui (Antiochos III Megas), contre le roi du nord. Et celui-ci (Antiochos III Megas) mettra sur pied une grande multitude, mais la multitude sera livrée en sa main (Ptolémée IV Philopator).
  12. Cette multitude s’enorgueillira, et le cœur du roi (Ptolémée IV Philopator) s’élèvera; il fera tomber des milliers, mais il n’en sera pas fortifié.
  13. Car le roi du nord (Antiochos III Megas) reviendra et rassemblera une multitude plus nombreuse; et au bout de quelque temps, de quelques années, il viendra avec une grande armée et un grand appareil.
  14. En ce temps-là, plusieurs s’élèveront contre le roi du midi (Ptolémée V Épiphanes), et des hommes violents de ton peuple s’élèveront, afin d’accomplir la vision, mais ils succomberont.
  15. Et le roi du nord (Antiochos III Megas) viendra, il élèvera des terrasses et prendra les villes fortes; et les bras du midi, ni son peuple d’élite ne pourront résister.

(À ce stade, l’attention de la narration de Gabriel se déplace vers l’Ouest (l’Occident). À l’exception d’une brève apparition du roi du Sud au verset 25, les rois du Nord et du Sud ne sont pas revus avant le « temps de la fin ». Nous reprenons maintenant la suite de leur histoire au verset 40. Pour l’Occident dans Daniel 11:16-39, voir l’article  l’Occident dans Daniel 11.)

Témoignages de pionniers adventistes

« Enfin, au verset 40, il revient encore, et » au temps de la fin « , aussi, au » roi du sud « et au » roi du nord « . Les territoires du nord et du sud de la domination d’Alexandre restent respectivement les royaumes du nord et du sud jusqu’à la fin, et du commencement à la fin, n’importe quelle puissance pourrait occuper ces territoires respectifs serait le roi du nord ou du sud. Tout pouvoir qui, au temps de la fin, occupera le territoire de la Thrace et de la Bithynie, détenu à l’origine par Lysimaque, sera le roi du nord aussi certainement que le pouvoir de Lysimaque lui-même. » (A. T. Jones, 8 juin 1896, The Bible Echo, p.171.)

« Après un long intervalle, le roi du sud et le roi du nord apparaissent de nouveau sur la scène d’action. Nous n’avons rien trouvé pour indiquer que nous devons chercher dans ces localités des pouvoirs autres que ceux qui, peu après la mort d’Alexandre, constituaient respectivement les divisions méridionales et septentrionales de son empire. Le roi du sud était alors l’Égypte, et le roi du nord était la Syrie, y compris la Thrace et l’Asie Mineure. L’Égypte est encore, d’un commun accord, le roi du sud, tandis que le territoire qui a d’abord constitué le roi du nord, a été, depuis quatre cents ans, entièrement compris dans les États du sultan de Turquie. » (Uriah Smith, Daniel and the Revelation, 1882, p.364; 1897, p.273)

Du « temps de la fin » du verset 40 jusqu’à aujourd’hui, ce sont les Turcs qui occupent le territoire du roi du nord détenu par Lysimaque à l’origine de la division de l’empire d’Alexandre le grand. Avec une lecture littérale de toute la prophétie de Daniel 11 et le témoignage de l’histoire, on lira ce qui suit:

40. Et au temps de la fin, le roi du midi (Murad Bey) se heurtera contre lui (Napoléon Ier) ; et le roi du nord (Sultan Selim III) fondra sur lui (Napoléon Ier) comme une tempête, avec des chars et des cavaliers et beaucoup de navires.

41. Il (Sultan Selim III) entrera dans les terres, se répandra comme un torrent et passera. Il (Sultan Selim III) entrera dans le pays de gloire; et plusieurs pays succomberont, mais ceux-ci échapperont de sa main: Édom et Moab et les principaux des enfants d’Ammon.

42. Il (Sultan Selim III) étendra sa main sur les pays, et le pays d’Égypte n’échappera point.

43. Il (Sultan Selim III) se rendra maître des trésors d’or et d’argent et de toutes les choses précieuses de l’Égypte. Les Libyens et les Éthiopiens seront à sa suite.

44. Mais des nouvelles de l’orient et du nord viendront le troubler; et il (Sultan Abdulmecid I) sortira avec une grande fureur pour détruire et exterminer beaucoup de gens.

45. Il (un dirigeant littéral du territoire du roi du nord à déterminer) dressera les tentes de son palais entre les mers, vers la montagne glorieuse et sainte. Puis il viendra à sa fin, et personne ne lui donnera de secours.’

« Il est écrit dans la prophétie de Daniel que le roi du nord, le titre donné au pouvoir occupant le territoire qui est actuellement connu comme la Turquie, « dressera les tentes de son palais entre les mers, vers la montagne glorieuse et sainte. Puis il viendra à sa fin, et personne ne lui donnera de secours. » L’arrivée de cette heure fatale ne touchera pas seulement l’empire turc. « En ce temps-là, se lèvera Micaël, le grand chef, qui tient ferme pour les enfants de ton peuple, et ce sera un temps de détresse tel qu’il n’y en a jamais eu depuis qu’il existe des nations, jusqu’à ce temps-là. En ce temps-là, ton peuple échappera, savoir quiconque sera trouvé inscrit dans le livre. » Dan. 12:1 » (E. J. Waggoner, Present Truth UK, 12 janvier 1899)

Sortez de Babylone, mon peuple!

«Nous avons voulu guérir Babylone, mais elle n’a pas guéri. Abandonnons-la, et allons chacun dans son pays; Car son châtiment atteint jusqu’aux cieux, Et s’élève jusqu’aux nues.» Jérémie‬ ‭51:9‬ ‭LSG‬‬

Quand le grand Médecin du ciel nous dit que rien ne peut être fait pour guérir Babylone. Il faut être réellement insensé pour penser le contraire. Il faut se croire être plus puissant que celui qui est la personnification de l’Omnipotence pour penser le contraire. La parole de Dieu est oui et Amen! Babylone ne peut être guérie, elle s’en va à la perdition. Il n’y a pas à sortir de là. Il n’y a pas d’autre conclusion. Il n’y a pas de « mais si… ».

Le second ange d’Apocalypse 14 nous dit:

«Elle est tombée, elle est tombée Babylone, cette grande ville, parce qu’elle a fait boire à toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité.» Apocalypse‬ ‭14:8‬ ‭OST‬‬

Bien avant l’ouverture du septième et dernier sceau, qui marque le retour de notre Sauveur et Seigneur Jesus-Christ dans les nuées, Dieu nous envoie un autre et dernier avertissement qui se joint avec le message des trois anges:

« Et il cria avec force et à haute voix, et dit: Elle est tombée, elle est tombée la grande Babylone… » Apocalypse‬ ‭18:2‬ ‭OST‬‬

Alors, écoutons attentivement l’avertissement que Dieu nous donne.

Le message qui est donné est la suivante « Abandonnons-la »!

Pourquoi vouloir rester de toute façon quand « … elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux » Apocalypse‬ ‭18:2‬ ‭LSG‬‬

Pourquoi s’acharner et s’entêter à faire exactement le contraire de ce que Dieu demande et exige de nous?

Dieu nous rappelle à nouveau, vous qui l’aimez mais qui avez encore de l’attachement pour babylone :

«Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux.» Apocalypse 18:4 LSG

Sortez du milieu d’elle physiquement et spirituellement. Ne restez pas attachés à ses faux enseignements et à ses ‘doctrines de démons’. N’ayez pas de sentiment pour son organisation qui rend les habitants et les rois de la terre ivres du vin de son impudicité.

Ayez compassion toutefois pour les âmes vivantes qui s’y trouvent ivres et trompées par ses avances séductrices.

Fuyez-la! Abandonnez-la! Pour ne pas participer à ses péchés. « Car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités.» Apocalypse‬ ‭18:5 LSG

Chers lecteurs et lectrices, Dieu va juger Babylone à cause de ses iniquités. Et tous ceux qui restent attachés avec Babylone participent dans ses péchés et auront part aux fléaux ou plaies qui vont s’abbatre sur elle. Malheur! Malheur à celui qui y reste demeurer:

«lui aussi boira du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère; et il sera tourmenté dans le feu et le soufre devant les saints anges et devant l’Agneau.» Apocalypse‬ ‭14:10‬ ‭FRDBY‬‬

Dieu ne peut faire autrement. Il y a que deux options: « Sortez et vous serez épargnés de ses fléaux » ou « restez et vous aurez part à ses fléaux. » il n’y a pas de juste milieu, de position neutre.

Ce message qui parait effrayant en une simple lecture superficielle, est en effet un message, un dernier message de miséricorde que Dieu envoie‬‬ aux habitants de la terre et à son peuple qui s’y trouvent.

«Mais toi, Seigneur, tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, Lent à la colère, riche en bonté et en fidélité;» Psaumes‬ ‭86:15‬ ‭LSG‬‬

Cependant, ne vous abusez pas de la grâce de Dieu. Rappelez-vous il ne tient pas pour innocent le coupable et il punit les iniquités. Sa longanimité à ses limites. Surtout quand il envoie avertissement après avertissement.

L’ordre est clair. Sortez du millieu d’elle. Ne pensez guère que vous pouvez la guérir, la changer. Même Dieu ne le peut. Non parce que Dieu ne l’a pas voulu mais parce que Babylone elle-même ne le voulait pas:

« Parce qu’elle dit dans son coeur: Je suis assise en reine, et je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil;» Apocalypse‬ ‭18:7‬ ‭FRDBY‬‬

Elle s’est en enorgueillie. Et tous savent que l’orgueil précèdent la chute. Voilà que Dieu nous laisse savoir qu’elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ville. Par conséquent, Jéhovah nous dit de la fuir.

Restez au milieu d’elle, n’est que de la pure rébellion à l’égard de l’ordre formel de Dieu de la fuir. Et comme quand Lot fuyait Sodome, il reçut l’ordre de ne pas regarder en arrière. De même, ne regardez pas en arrière, ne pensez pas à son luxe et à ses richesses. Toutes ces choses seront aussi détruites avec elle.

Ne pensez même pas retournez en Egypte. Dieu l’interdit.

«Restes de Juda, l’Éternel vous dit: N’allez pas en Égypte! Sachez que je vous le défends aujourd’hui.» Jérémie‬ ‭42:19‬ ‭LSG‬‬

Lisons l’interdiction de Dieu, plus en détail:

«Ne craignez pas le roi de Babylone, dont vous avez peur; ne le craignez pas, dit l’Éternel, car je suis avec vous pour vous sauver et vous délivrer de sa main;… Mais si vous n’obéissez pas à la voix de l’Éternel, votre Dieu, et si vous dites: Nous ne resterons pas dans ce pays, non, nous irons au pays d’Égypte, où nous ne verrons point de guerre, où nous n’entendrons pas le son de la trompette, où nous ne manquerons pas de pain, et c’est là que nous habiterons, alors écoutez la parole de l’Éternel, restes de Juda! Ainsi parle l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël: Si vous tournez le visage pour aller en Égypte, si vous y allez demeurer, l’épée que vous redoutez vous atteindra là au pays d’Égypte, la famine que vous craignez s’attachera à vous là en Égypte, et vous y mourrez. Tous ceux qui tourneront le visage pour aller en Égypte, afin d’y demeurer, mourront par l’épée, par la famine ou par la peste, et nul n’échappera, ne fuira, devant les malheurs que je ferai venir sur eux. Car ainsi parle l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël: De même que ma colère et ma fureur se sont répandues sur les habitants de Jérusalem, de même ma fureur se répandra sur vous, si vous allez en Égypte; vous serez un sujet d’exécration, d’épouvante, de malédiction et d’opprobre, et vous ne verrez plus ce lieu.» Jérémie‬ ‭42:11, 13-18‬ ‭LSG‬‬

Je sais il y en a qui vont nous dire comme :

«Azaria, fils d’Hosée, Jochanan, fils de Karéach, et tous ces hommes orgueilleux, dirent à Jérémie: Tu dis un mensonge: l’Éternel, notre Dieu, ne t’a point chargé de nous dire: N’allez pas en Égypte pour y demeurer. Mais c’est Baruc, fils de Nérija, qui t’excite contre nous, afin de nous livrer entre les mains des Chaldéens, pour qu’ils nous fassent mourir ou nous emmènent captifs à Babylone.» Jérémie‬ ‭43:2-3‬ ‭LSG‬‬

Mais allez en Egypte ne sera que pour notre perte. La Parole du Dieu vivant nous dit:

«Et tu diras aux Juifs: Ainsi parle l’Éternel des armées, le Dieu d’Israël: Voici, j’enverrai chercher Nebucadnetsar, roi de Babylone, mon serviteur, et je placerai son trône sur ces pierres que j’ai cachées, et il étendra son tapis sur elles. Il viendra, et il frappera le pays d’Égypte; à la mort ceux qui sont pour la mort, à la captivité ceux qui sont pour la captivité, à l’épée ceux qui sont pour l’épée! Je mettrai le feu aux maisons des dieux de l’Égypte; Nebucadnetsar les brûlera, il emmènera captives les idoles, il s’enveloppera du pays d’Égypte comme le berger s’enveloppe de son vêtement, et il sortira de là en paix. Il brisera les statues de Beth-Schémesch au pays d’Égypte, et il brûlera par le feu les maisons des dieux de l’Égypte.» Jérémie‬ ‭43:10-13‬ ‭LSG‬‬

Il n’y a de la sécurité nulle part! Y a-t-il un endroit où nous serons en sécurité?

Oui!

«Que l’Éternel t’exauce au jour de la détresse, Que le nom du Dieu de Jacob te protège! Que du sanctuaire il t’envoie du secours, Que de Sion il te soutienne!… Je sais déjà que l’Éternel sauve son oint; Il l’exaucera des cieux, de sa sainte demeure, Par le secours puissant de sa droite. Ceux-ci s’appuient sur leurs chars, ceux-là sur leurs chevaux; Nous, nous invoquons le nom de l’Éternel, notre Dieu. Eux, ils plient, et ils tombent; Nous, nous tenons ferme, et restons debout.» Psaumes‬ ‭20:2-3, 7-9‬ ‭LSG‬‬

Il y a de la sécurité qu’à Sion, qu’à Juda, qu’à Jérusalem. Oui il y a la sécurité qu’à l’église de Dieu, l’église du reste parce que ce n’est que là que demeure l’Esprit de Dieu. Il n’y a de la sécurité qu’en Jésus-Christ, le lion de la tribu de Juda.

Tandis que Babylone reçoit sa punition lors des sept dernières plaies, le peuple de Dieu est à l’abri en toute sécurité:

«Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut Repose à l’ombre du Tout-Puissant. Je dis à l’Éternel: Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie! Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur, De la peste et de ses ravages. Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes; Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse. Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, Ni la flèche qui vole de jour, Ni la peste qui marche dans les ténèbres, Ni la contagion qui frappe en plein midi. Que mille tombent à ton côté, Et dix mille à ta droite, Tu ne seras pas atteint; De tes yeux seulement tu regarderas, Et tu verras la rétribution des méchants. Car tu es mon refuge, ô Éternel! Tu fais du Très-Haut ta retraite. Aucun malheur ne t’arrivera, Aucun fléau n’approchera de ta tente. Car il ordonnera à ses anges De te garder dans toutes tes voies; Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre. Tu marcheras sur le lion et sur l’aspic, Tu fouleras le lionceau et le dragon. Puisqu’il m’aime, je le délivrerai; Je le protégerai, puisqu’il connaît mon nom. Il m’invoquera, et je lui répondrai; Je serai avec lui dans la détresse, Je le délivrerai et je le glorifierai. Je le rassasierai de longs jours, Et je lui ferai voir mon salut.» Psaumes‬ ‭91:1-16‬ ‭LSG‬‬

Babylone est vouée à la perdition, l’Égypte aussi. Fuyez et accourez seulement vers la sainte montagne de Sion.

Fuyez! Fuyez pour votre vie! Pour la vie de votre famille! Fuyez!

« Car son châtiment atteint jusqu’aux cieux, et s’élève jusqu’aux nues »

«Fuyez loin de Babylone, et que chacun sauve sa vie, de peur que vous ne périssiez dans son iniquité! Car c’est le temps de la vengeance de l’Éternel; il lui rend ce qu’elle a mérité.» ‭‭Jérémie‬ ‭51:6‬ ‭OST‬

Les péchés de Babylone

Qu’à donc fait Babylone pour recevoir ce châtiment? Quels sont donc les péchés de Babylone pour que la colère de Dieu tombe sur elle sans mélange de miséricorde? Ces péchés doivent être énormes, et d’une importance capitale.

Voyons ce que dit les Ecritures et faisons une liste:

  1. Elle a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité. Apo 14:8

  2. Elle a commis la fornication avec les rois de la terre et les marchands de la terre. Apo 18:3

  3. Elle a persécuté les saints du Souverain. Apo 18:24 Daniel 7: Daniel 8: 11:

  4. Elle a blasphémé contre le Très-Haut. Elle s’est fait être Dieu. Apoc 13:4; 1 Thess 2:4

  5. Elle offre le salut par les œuvres et la justification dans la désobéissance. 1 Thess 2:7

  6. Elle a pensé changer le temps et la loi de Dieu. Daniel 7:25

  7. Elle a exigé aux habitants d’obéir à son autorité à la place de celui de Dieu. Apo 13: et Apo 14:9-10

  8. Elle exigera la mort de quiconque qui ne lui adorera pas et n’acceptera pas la marque de la bête. Apoc 13.

De toutes les iniquités de la grande Babylone, celle qui est la plus atroce est son effrontément à penser vouloir changer les commandements du Dieu du ciel et son exigence à ce que la terre entière obéisse à sa prétention et à ses caprices. Babylone la mère des impudiques, et ses filles agiront de la même manière et de concert à la fin des temps.

Que dit la Bible quand les hommes veulent nullifier la loi de Dieu?

«Il est temps que l’Éternel agisse: ils ont annulé ta loi.» Psaume‬ ‭119:126‬ ‭FRDBY‬‬

L’Éternel ne restera plus en silence. Il va venger sa loi, son honneur et le sang son peuple. C’est le temps de vengeance de L’Eternel. Il va rendre à Babylone ce qu’elle mérite. Le Seigneur avait longuement patienté:

«Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu. Ils crièrent d’une voix forte, en disant: Jusques à quand, Maître saint et véritable, tardes-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre? Une robe blanche fut donnée à chacun d’eux; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu’à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux.» Apocalypse‬ ‭6:9-11‬ ‭LSG‬‬

Maintenant de sa Sainte demeure Dieu se lève pour juger Babylone et tirer vengeance pour son peuple

«Car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités.Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses œuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double. Autant elle s’est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu’elle dit en son cœur: Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil! A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur Dieu qui l’a jugée.» Apocalypse‬ ‭18:5-8‬ LSG

«Et j’entendis l’ange des eaux, qui disait: Tu es juste, Seigneur, QUI ES, et QUI ETAIS, et QUI SERAS, parce que tu as exercé ces jugements. Car ils ont répandu le sang des saints et des prophètes; c’est pourquoi, tu leur as donné du sang à boire; car ils le méritent. Et j’entendis un autre ange du côté de l’autel, qui disait: Oui, Seigneur, Dieu tout-puissant, tes jugements sont véritables et justes.

Après cela, le cinquième ange versa sa coupe sur le trône de la bête; et son royaume devint ténébreux; et les hommes se mordaient la langue de douleur. Et à cause de leurs douleurs et de leurs plaies ils blasphémèrent le Dieu du ciel; et ils ne se repentirent point de leurs œuvres.

Et la grande ville fut divisée en trois parties; les villes des nations furent renversées, et Dieu se souvint de la grande Babylone, pour lui faire boire la coupe du vin de la fureur de sa colère.» Apocalypse‬ ‭16:5-7, 10-11, 19‬ ‭OST‬‬

Serez-vous parmi ceux qui se lamenteront ou ceux qui se réjouiront:

«Ciel, réjouis-toi sur elle! Et vous, les saints, les apôtres, et les prophètes, réjouissez-vous aussi! Car Dieu vous a fait justice en la jugeant.» Apocalypse‬ ‭18:20‬ ‭LSG‬‬

Chers amis, voulez-vous encore rester à Babylone? Voulez-vous recevoir ces châtiments?

Fuyez! Fuyez! Abandonnez-la!

« Elle est tombée, elle est tombée la grande Babylone… Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre… Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. »

La marque de la bête

Qu’est-ce que la marque de la bête? Laissez-nous d’abord confirmer que nous croyons fermement que la marque de la bête ne peut pas être juste une marque physique comme une puce ou un tatouage ou une carte d’identité. Pourquoi? Il y a deux ou trois gros problèmes avec cette croyance. Premièrement, dans Apocalypse 13:14, il est dit que la « séduction » est impliquée dans cette affaire.

Apocalypse 13:14: « Et elle séduisait les habitants de la terre, par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête… »

Maintenant, où est la séduction en forçant les gens à prendre une marque physique comme une puce électronique? Satan est le grand séducteur et il ne va pas forcer les gens à prendre une marque physique. Il n’y a aucune séduction en cela en quoique ce soit. Et ce n’est pas ainsi la manière dont Satan opère.

Le prochain problème avec cette croyance de la marque de la bête étant quelque chose comme une micropuce est le fait que n’importe quel gouvernement pourrait nous forcer une puce ou une carte d’identité ou un tatouage. Et nous ne pouvons pas être perdus pour quelque chose qui nous est imposé. Maintenant, ne vous méprenez pas. Je crois qu’un certain type de technologie comme une carte bancaire ou une carte d’identité sera utilisée en association avec la marque de la bête pour empêcher ceux qui refusent la marque d’acheter et de vendre. Mais en soi, la technologie ou toute marque physique ne peut pas être la marque de la bête. Alors, C’est quoi la marque de la bête? Apocalypse 14 nous donne un indice.

Apocalypse 14:12: « c’est ici qu’est la patience des saints, c’est ici que sont ceux qui gardent les commandements de Dieu, et  la foi de Jésus. »

Maintenant, juste avant ce verset, le troisième ange explique que ceux qui prennent la marque de la bête recevront la pleine colère de Dieu. Ce qui signifie que le verset ci-dessus nous parle de ceux qui ne prennent pas la marque. Et que font-ils? Ils gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus-Christ. Ainsi, la marque de la bête est d’une manière liée aux commandements de Dieu. Ce qui est logique, car cette question est entièrement liée à l’adoration et à l’obéissance. Regardez ce qui est dit aussi dans Apocalypse 14.

Apocalypse 14:9: « …Si quelqu’un adore la bête et son image , et s’il en prend la marque au front, ou à la main… »

Voyez-vous? La question de la marque de la bête est liée à l’ADORATION! D’une manière ou d’une autre, Satan va tromper le monde, qui en donnant leur allégeance à la bête et à son image, finira par adorer spirituellement la bête et lui obéir au lieu d’adorer et d’obéir Dieu. Mais les saints de Dieu de la fin des temps seront fidèles à Jésus-Christ et connaîtront la vérité, et continueront d’obéir à Dieu et de garder ses commandements.

Qu’est-ce que les séducteurs avaient utilisé pour jeter Daniel dans la fosse aux lions? … Daniel 6: 5 « Ces hommes dirent donc: Nous ne trouverons point d’occasion contre ce Daniel, à moins que nous n’en trouvions contre lui dans la loi de son Dieu«  … Sachant que Daniel serait fidèle à la loi de Dieu, ces séducteurs ont fait en sorte que le roi puisse instituer une loi séculière qui irait à l’encontre de l’un des commandements de Dieu. De la même manière, le royaume de la bête instituera une loi (marque de la bête) qui sera en opposition aux commandements de Dieu, et sera utilisée pour condamner le peuple de Dieu à la fin des temps.

Alors pouvons-nous identifier exactement qu’est-ce que la marque de la bête? Oui. Mais nous devons d’abord savoir qui est la bête d’Apocalypse 13, pour savoir sa marque.

Allons droite au but, la bête qui monte de la mer d’Apocalypse 13 est l’église papale de Rome. Ce qui signifie que la marque de la bête est en fait cette marque de l’Église catholique romaine. L’Église catholique romaine a-t-elle fait quelque chose en rapport avec les commandements de Dieu qui pourraient être considérés comme sa «marque»? Oui, et cela a été prophétisé dans le livre de Daniel avec le pouvoir de la petite corne qui est encore l’Église papale de Rome.

Il prononcera des paroles contre le Très-Haut, il opprimera les saints du Très Haut, et il espérera changer les temps et la loi; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d’un temps. Daniel 7:25

Ainsi, l’Église catholique romaine penserait à changer le temps et la loi de Dieu. Est-ce qu’elle l’a fait? Oui. Si vous regardez les dix commandements catholiques romains, vous verrez qu’ils ont modifié les commandements de Dieu (Espérer changer la loi).

dixcomcath

Et l’Église catholique romaine se vante que c’est elle qui a changé le sabbat hebdomadaire du septième jour au premier (Espérer changer le temps), pour lequel il n’y a aucune autorité biblique favorable à un tel changement. Jetez un coup d’œil aux citations suivantes concernant ce  «changement» de sabbat.

« Par l’acte même de transférer le repos du sabbat au dimanche, ce que les Protestants acceptent… En observant le dimanche, ils reconnaissent que l’Église (catholique romaine)  a le pouvoir de prescrire des fêtes et de les ordonner sous peine d’anathème. » (Un Abrégé de la Doctrine Chrétienne, p.58)

«Bien sûr, le changement (du sabbat au dimanche) était son acte…. et l’acte est une marque de son pouvoir ecclésiastique et de son autorité en matière religieuse. « (signé par H.F.Thomas, chancelier du cardinal Gibbons, dans une lettre datée du 11 novembre 1895)

« L’église est au-dessus de la Bible, et ce transfert d’observance du sabbat en est la preuve. » (Catholic Record of London, Ontario, 1er septembre 1923)

« Ce n’est pas le Créateur de l’univers, dans Genèse 2: 1-3, mais l’Église catholique peut revendiquer l’honneur d’accorder à l’homme une pause dans son travail tous les sept jours. » (SC Mosna, Storia della Domenica, 1969, p. 366-367)

«Il n’est pas encore trop tard pour que les protestants se rachètent. Le feront-ils? … Prendront-ils en effet uniquement la parole écrite, la Bible seule, comme seule autorité et unique standard? Ou conserveront-ils toujours la doctrine et les pratiques indéfendables, contradictoires et suicidaires consistant à suivre l’autorité de l’Église catholique et porteront le signe (la MARQUE) de son autorité? Vont-ils observer le sabbat du Seigneur le septième jour, selon les Écritures? Ou vont-ils garder le dimanche selon la tradition de l’Église catholique. » (Ibid, page 31)

Ainsi, l’Église catholique romaine (petite corne de Daniel 7) est coupable d’avoir changé la loi de Dieu. Les mêmes commandements que les saints d’Apocalypse 14:12 observent, qui les empêchent de recevoir la marque de la bête. Et rappelez-vous, la question de la marque de la bête est entièrement liée au culte et à l’obéissance. Allons-nous adorer et obéir à la bête et recevoir sa marque, ou adorer et obéir à Dieu? Ne pensez pas que vous aurez besoin de vous mettre à genoux pour adorer la bête. Tout ce que vous aurez à faire est de donner allégeance à la bête et d’accepter son autorité au-dessus deDieu, ce qui sera considéré comme une adoration.

 

fermé le dimanche

Alors, la marque de la bête est-elle liée au culte du dimanche? Oui, mais pas encore, car le dimanche n’est pas encore imposé comme jour de repos. Mais l’Église catholique romaine, ainsi que de nombreuses autres églises et institutions, y compris des syndicats, militent activement pour qu’une loi du dimanche soit appliquée comme une journée de repos nationale et internationale. Et ceci est en opposition directe avec le repos du sabbat que Dieu a institué pendant la semaine de la création. Et cela place l’autorité de l’Église catholique romaine au-dessus de l’autorité de notre Père céleste. Ce qui bien sûr est une abomination!

Le quatrième commandement concernant le sabbat du septième jour est le SEUL commandement qui nous dit qui est celui que nous adorons. Il nous dit que nous adorons le Créateur du ciel et de la terre. C’est le commandement central qui relie Dieu à l’humanité, et il contient le sceau de Dieu que les saints de la fin des temps reçoivent. Ainsi, quiconque accepte la loi du dimanche qui va être appliquée donnera son allégeance et son culte à la bête (église catholique romaine) au lieu de Dieu. Ensuite, ils seront marqués (spirituellement) de la marque de la bête, soit sur leur front, soit sur leur main. Le front représente le groupe de personnes qui prennent librement leur décision dans leur esprit et donnent leur loyauté à la bête, c’est-à-dire des chrétiens professant l’acceptation de «l’autorité» de l’Église catholique romaine. La main représente le groupe de personnes qui la suivent simplement à cause de la pression économique et leurs actions sont conformes à la marque de la bête, c’est-à-dire les non-croyants. C’est pourquoi il est dit qu’ils ont la marque sur le front OU la main.

LA LOI DU DIMANCHE S’EN VIENT?

La loi du dimanche est vraiment mise en avant ces jours-ci, et si vous regardez les pages de nouvelles sur la loi du dimanche, vous verrez que c’est un problème mondial, reçu à bras ouverts par la majorité des chrétiens de profession. Pourquoi? Parce qu’ils ont été séduits que le sabbat du septième jour a été aboli ou remplacé par le sabbat du dimanche, qui est la marque de Rome!

Si vous acceptez la loi du dimanche qui sera bientôt appliquée, ou si vous restez affiliés à l’Église catholique romaine et aux autres églises déchues de ce mouvement œcuménique, vous accorderez votre allégeance et votre adoration à la bête ou à son image. Veuillez tenir compte de l’avertissement du troisième ange d’Apocalypse 14…

« Et un troisième ange les suivit, et disait d’une voix forte: Si quelqu’un adore la bête et son image, et s’il en prend la marque au front, ou à la main, Celui-là boira aussi du vin de la colère de Dieu, qui sera versé pur dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et dans le soufre en présence des saints anges et de l’Agneau. Et la fumée de leur tourment montera aux siècles des siècles, et ceux qui auront adoré la bête et son image, et qui auront pris la marque de son nom, n’auront aucun repos, ni le jour ni la nuit. » Apocalypse 14:9-11
S’il vous plaît, découvrez la vérité sur le sabbat de la Bible et ne recevez pas la marque de la bête. Au lieu de cela, soyez l’un des saints des temps de la fin en observant les commandements de Dieu (y compris le commandement du sabbat) et la foi en Jésus-Christ.
« C’est ici qu’est la patience des saints; c’est ici que sont ceux qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus. » Apocalypse 14:12

L’observation du sabbat: l’épreuve finale

Le 31 octobre 2017, était une date marquante dans l’histoire du monde. C’était la célébration des 500 ans de la réforme protestante. Pendant ce mois d’octobre 2017, on a pu voir sous nos yeux l’accomplissement de plusieurs prophéties bibliques.

Officiellement, le protestantisme n’existe plus. Plusieurs églises de confession de foi protestante se sont joints avec l’église catholique romaine en publiant un communiqué commun. Ceci a été le fruit de plusieurs années de dialogue œcuménique. Tandis qu’aux États-Unis, les protestants, sous la direction de Kenneth Copeland et autres ont déclaré que la protestation est terminée. En 2014, Tony Palmer avait appelé à l’unité entre Catholique et protestants, et avait dit que «la protestation est terminée»; de même que Rick Warren avait appelé à s’unir avec les catholiques. Ainsi, nous avons pu constaté la réalisation de cette prophétie:

«Les protestants des Etats-Unis seront les premiers à tendre, par-dessus le précipice, la main au spiritisme, puis à la puissance romaine. Sous l’influence de cette triple union, les Etats-Unis, marchant sur les pas de Rome, fouleront aux pieds les droits de la conscience.» (Tragédie des Siècles, p.637.1)

Aux États-Unis, ce mouvement d’unité gagne de plus en plus du terrain chez plusieurs croyants protestants qui pensent que la Papauté a changé:

«L’attitude des protestants envers l’Eglise de Rome est infiniment plus favorable aujourd’hui qu’autrefois. Dans les pays où le catholicisme est en minorité, et où il se fait conciliant pour étendre son influence, l’indifférence est de plus en plus grande à l’égard des doctrines qui le séparent des églises réformées. On en vient même à penser qu’en définitive les divergences sur les questions vitales ne sont pas aussi considérables qu’on l’avait supposé, et que certaines concessions de la part du protestantisme permettraient une entente avec la hiérarchie. Il fut un temps où les protestants attachaient une grande valeur à la liberté de conscience acquise à grand prix. Ils inculquaient à leurs enfants l’idée que la recherche d’un accord avec Rome équivalait à une infidélité à l’égard de Dieu. Combien les choses ont changé!

Les défenseurs de Rome prétendent que leur Eglise a été calomniée, et le monde protestant est enclin à les croire. Plusieurs déclarent qu’il est injuste de tenir l’Eglise d’aujourd’hui responsable des abominations et des absurdités qui ont souillé son règne pendant les siècles d’ignorance et de ténèbres. Ils attribuent sa cruauté à la barbarie des temps, et affirment que sous l’influence de la civilisation moderne elle a changé de sentiments.

On oublie la prétention à l’infaillibilité maintenue par la hiérarchie au cours de huit siècles, prétention qui, loin d’être abandonnée, a été proclamée au dix-neuvième siècle avec plus d’éclat que jamais. Comment la curie romaine pourrait-elle renoncer aux principes qui l’ont régie au cours des siècles passés puisque, à l’en croire, l’Eglise n’a “jamais erré” et que, selon les Ecritures, elle “n’errera jamais”?

Jamais l’Eglise n’abandonnera sa prétention à l’infaillibilité. Tout ce qu’elle a fait contre ceux qui refusaient d’accepter ses dogmes, elle le considère comme légitime. N’agirait-elle pas de même si l’occasion s’en présentait? Que viennent à tomber les restrictions qui lui sont actuellement imposées par les gouvernements; que Rome vienne à recouvrer son ancienne puissance, et l’on ne tardera pas à voir se réveiller son esprit tyrannique et ses persécutions.» (La tragédie des siècles, p. 611-612)

Hélas! Rome n’a pas changée! Elle n’a jamais avoué que plusieurs des fausses doctrines qu’elle enseigne ne viennent pas de la Parole de Dieu:

«… le catholicisme, en tant que système, n’est pas plus près de l’Evangile maintenant qu’à aucune autre période de son histoire. Si les églises protestantes n’étaient pas plongées dans de profondes ténèbres, elles discerneraient les signes des temps. L’Eglise romaine poursuit de vastes projets. Elle use de tous les moyens pour élargir le cercle de son influence et accroître sa puissance en prévision d’un combat acharné pour reprendre le sceptre du monde, rétablir la persécution et renverser tout ce que le protestantisme a établi. Le catholicisme gagne du terrain de tous côtés. Voyez le nombre croissant de ses églises et de ses chapelles dans les pays protestants. Considérez la popularité dont jouissent, en Amérique, ses collèges et ses séminaires que fréquente une nombreuse jeunesse protestante. Considérez le développement du ritualisme en Angleterre et le grand nombre de transfuges qui passent dans les rangs du catholicisme. Ces faits devraient inquiéter tous ceux qui apprécient les purs principes de l’Evangile. » (Tragédie des Siècles, p.614.1)

La Papauté ne fait que travailler pour rétablir son autorité, non seulement dans l’ancien monde mais aussi dans le nouveau monde. Lorsqu’elle regagnera celle-ci, elle exigera comme dans le passé, à ce que tous respectent ses dogmes non-scripturaires et sa marque d’autorité. Mais quelle est la marque de son autorité? Laissons les catholiques répondent à cette question eux-mêmes:

«Bien sûr, le changement (du sabbat au dimanche) était son acte ….. et l’acte est une marque de son pouvoir ecclésiastique et de l’autorité en matière religieuse.» (signé par H.F. Thomas, chancelier du cardinal Gibbons, dans une lettre datée du 11 novembre 1895)

«Le dimanche est notre MARQUE d’autorité … l’église est au-dessus de la Bible, et ce transfert de l’observance du sabbat est la preuve de ce fait.» (Catholique Record of London, Ontario, 1er septembre 1923)

De leur propre aveu, l’observation du dimanche est la marque d’autorité de l’église catholique romaine. Celle-ci est étonnée de voir comment les protestants leur font des concessions:

«Les protestants ont fraternisé avec le papisme; ils lui ont fait des concessions dont les catholiques sont eux-mêmes surpris, et qu’ils ne comprennent pas. Ils ferment les yeux sur la vraie nature du romanisme ainsi que sur les dangers qu’entraînerait sa suprématie. Les gens doivent être réveillés en vue d’enrayer les progrès de ce redoutable ennemi de nos libertés civiles et religieuses.» (Tragédie des Siècles, p.614.2)

Les protestants sont même prêts à défendre une institution non-biblique institué par l’ennemi acharné du Protestantisme. Ils réuniront ensemble leurs forces pour pouvoir rétablir et exiger de tous, comme dans le moyen âge, l’observation du dimanche:

«Dans le mouvement qui se dessine aux Etats-Unis pour assurer l’appui de l’Etat aux institutions et aux usages de l’Eglise, les protestants emboîtent le pas derrière les romanistes. Il y a plus: ils ouvrent à la papauté la porte qui lui permettra de retrouver en Amérique la suprématie qu’elle a perdue en Europe. Et ce qui rend ce mouvement plus significatif, c’est le fait que son but principal consiste à imposer l’observation du dimanche, institution qui émane de Rome, et qu’elle considère comme le signe de son autorité. Le désir de se conformer aux coutumes du monde et de vénérer des traditions humaines au lieu des commandements de Dieu pénètre dans les églises protestantes et les pousse à faire en faveur du dimanche ce que la papauté a fait avant elles. Ce désir correspond à l’esprit de Rome.» (Tragédie des Siècles, p.622.1)

Alors, tous ceux qui refuseront de se conformer à cet exigence, la loi du dimanche, promulguée par le gouvernement, connaîtront la persécution. Ainsi, l’observation du quatrième commandement renfermé dans le décalogue sera le dernier sujet de contention:

«La question du jour de repos — le point de la vérité particulièrement contesté — sera la grande pierre de touche de la fidélité. Lorsque les hommes seront soumis à cette épreuve finale, une ligne de démarcation claire et précise sera établie entre ceux qui servent Dieu et ceux qui ne le servent pas. D’une part, l’observation du faux jour de repos, conformément à une loi de l’Etat opposée au quatrième commandement, constituera la soumission à une autorité en conflit avec celle de Dieu; et, d’autre part, l’observation du vrai jour de repos selon la loi de Dieu sera une preuve de fidélité au Créateur. Tandis que les uns, en acceptant le signe de leur soumission au pouvoir terrestre, prendront la marque de la bête, les autres, en choisissant le signe de la fidélité à l’autorité divine, recevront le sceau de Dieu.» (Tragédie des Siècles, p.657.3)

Comment devrions-nous donc surmonter cette épreuve finale? C’est en faisant des écritures notre sauvegarde. C’est en s’appuyant sur les piliers et les fondements de notre foi en tant que peuple de Dieu.

L’ennemi de nos âmes le sait. C’est pourquoi il a attaqué les piliers de notre foi. Il sait très bien si nous ne sommes pas affermis dans les vérités que Dieu a donné au peuple adventiste au début de l’œuvre en 1844, nous ne serions pas en mesure de surmonter cette épreuve finale.

Ainsi Dieu nous a averti de ce danger, comme il avait averti Adam et Ève du danger de manger le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal:

« “C’est ici mon commandement: que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés.”Mes chers amis, pour l’amour du Christ, prenez position sur un terrain plus élevé. Chaque caractéristique de notre foi doit être testée de la manière la plus éprouvante. Les piliers de notre foi doivent être testés. Le sophisme sera introduit comme il était à Adam et Eve. Vous serez fortement tenté, et à moins que vous n’ayez une foi ferme dans les principes de la vérité pour ce temps, vous serez égarés. Regardez le Christ comme votre aide. Prenez-le dans votre cœur comme un ami fidèle. Pendant que vous le faites, sa bénédiction reposera sur vous dans une large mesure. Vous serez gardé par la puissance de Dieu. L’ennemi ne pourra pas vous amener à dévier de votre allégeance.» (Paulson Collection, p.318.5)

Frères et sœurs, nous ne pourrions pas surmonter l’épreuve finale si nous ne sommes pas établis dans les principes de vérité que Dieu a donné à nos pionniers sous la directive du Saint-Esprit.

C’est pour cette raison qu’il faut connaître, étudier, se familiariser avec ces principes de vérités et abandonner tout autre principe contraire à ce que Dieu nous a donné, tel que la trinité.

« En tant qu’Eglise nous devons nous tenir fermes sur la plate-forme de la vérité éternelle qui a surmonté toutes les épreuves. Il faut maintenir les solides piliers de notre foi. Les principes de vérité que Dieu a révélés constituent notre seul vrai fondement. Ce sont eux qui ont fait de nous ce que nous sommes. Le cours des années n’en a pas diminué la valeur. » (Ellen G. White, Messages Choisis Vol. 1, p. 235)

Que l’église écoute ce que dit l’Esprit.

Découvrez le lien existant entre le dimanche et la Trinité

Si vous avez lu notre récent article sur Constantin le grand, vous aurez appris que ce dernier a joué un grand rôle dans le changement de l’observation du sabbat (septième jour) au dimanche (premier jour) et de l’adoption du crédo trinitaire de Nicée.

Toutefois, bien que l’empereur a joué un grand rôle dans ces deux cas cités, il n’en est pas l’instigateur. En arrière-plan, il y avait des hommes religieux, des prêtres et des évêques qui influencaient les décisions de Constantin.

Ces hommes avaient des raisons bien définies pour lesquelles ils voulaient de tels changements.

James White, un de nos pionniers adventistes nous décrit « les raisons catholiques pour garder le dimanche ».

1. Parce que « il est également appelé dimanche depuis la vieille appellation romaine Dies Solis, ou jour du soleil. Ce jour était sacré pour les Romains. » « Le dimanche fut le nom donné par les païens au premier jour de la semaine, parce que c’était le jour durant lequel ils adoraient le soleil. »

2. Parce que ce jour « est en l’honneur de Marie, la Vierge Bénie. »

3. Parce que « c’est un jour dédié par les ‘apôtres’ à la très Sainte Trinité. » (James S. White, Review & Herald, 4 avril 1854)

Où dans la Bible on peut lire qu’il faut observer le jour que le soleil est adoré par les paiens pour adorer le Dieu des cieux? Nulle part!

Au contraire, dans la bible, Dieu le considère une abomination:

Et il me fit entrer dans le parvis intérieur de la maison de l’Éternel; et voici, à l’entrée du temple de l’Éternel, entre le portique et l’autel, environ vingt-cinq hommes, qui tournaient le dos au temple de l’Éternel et la face vers l’Orient; ils se prosternaient devant le soleil, vers l’Orient. Alors il me dit: As-tu vu, fils de l’homme? Est-ce trop peu pour la maison de Juda, de commettre les abominations qu’ils commettent ici, pour qu’ils remplissent encore le pays de violence et qu’ils ne cessent de m’irriter? Voici, ils approchent le rameau de leur narine! Mais moi aussi, j’agirai avec fureur; mon œil ne les épargnera point et je n’aurai pas de compassion; quand ils crieront à voix haute à mes oreilles, je ne les écouterai point. Ézéchiel 8:16‭-‬18 OST

Où dans la Bible on peut lire que ‘les apôtres’ ont dédié le jour du dimanche à la très ‘Sainte Trinité’?

Nulle part!

Aucun des apôtres a fait une telle action. Au contraire, on peut lire ceci de l’apôtre Paul:

Toutefois, nous n’avons qu’un seul Dieu, qui est le Père, duquel procèdent toutes choses, et nous sommes pour lui; et un seul Seigneur Jésus-Christ, par lequel sont toutes choses, et nous sommes par lui. 1 Corinthiens 8:6 OST

Il est bon de souligner que l’église Catholique revendique ouvertement ce changement:

Nos opposants [les Protestants] prétendent parfois qu’aucune croyance ne devrait être acceptée dogmatiquement si elle n’est pas explicitement exposée dans les Ecritures (ignorant que ce n’est que par l’autorité de l’Eglise que nous reconnaissons certains Evangiles comme vrai et d’autres pas). Mais les églises protestantes ont elles-mêmes accepté les dogmes tels que la Trinité, pour laquelle il n’existe pas d’autorité aussi précise dans les évangiles …c’est notre revendication, que la tradition seule – fondée sur les enseignements des Apôtres, analysée et approfondie par l’Eglise au fil des siècles, sous les directives du Saint-Esprit promis par Christ – illumine la signification véritable et complète des Ecritures. (Graham Green, The Catholic Church’s New Dogma : L’assomption de Marie, 30 octobre 1950)

Il y a beaucoup qu’on peut dire de cette citation. Notons toutefois, qu’elle accuse que le dogme de la trinité est accepté par les protestants sans aucune autorité précise dans les évangiles.

Elle fait la même accusation aux protestants concernant le dimanche. On lit:

« Nous Catholiques, alors, avons précisément la même autorité pour observer le Dimanche au lieu du sabbat comme nous l’avons pour les autres points de notre croyance, par exemple, l’autorité de l’Eglise du Dieu vivant, la colonne et l’appui de la vérité (l Timothée 3:15); tandis que vous qui êtes Protestants, n’avez aucune autorité pour le faire. Même dans la Bible vous ne trouverez aucune raison pour le faire et vous ne pouvez pas non plus prétendre en trouver ailleurs. Vous comme nous ne suivons que la tradition sur ce point, mais nous le faisons et nous y croyons comme faisant partie de la Parole de Dieu et l’Eglise comme divinement désignée pour la garder et l’interpréter; vous l’appliquez, la dénonçant constamment faillible et un guide peu sûr, ce qui bien souvent, annule l’effet du commandement de Dieu”-Traités Cliffons, Vol. 4, article, ‘Une question pour tous les chrétiens de la Bible,” p. 15.

Je vous prie d’observer le rapport entre l’observation du dimanche et la trinité dans cette déclaration Catholique citée dans The Review and Herald :

Q. Avez-vous une autre façon de prouver que l’Eglise a la puissance d’instituer des festivités et des préceptes ?

R. Si elle n’avait pas une telle puissance, elle n’aurait pas pu faire ce qu’approuvent tous les hommes religieux modernes ; – elle n’aurait pas pu substituer l’observation du Dimanche, le premier jour de la semaine, à l’observation du Samedi le septième jour, un changement pour lequel il n’existe pas d’autorité Scripturaire.

Q. Observez-vous d’autres vérités nécessaires enseignées par l’Eglise, sans être clairement enseignées dans les Ecritures ?

R. La doctrine de la Trinité, une doctrine qu’il est certainement nécessaire de connaître pour le salut, n’est pas explicitement et manifestement présentée dans l’Ecriture, au sens Protestant de l’interprétation privée (22 août 1854, cité du Catéchisme Doctrinal).

Concernant ces deux dogmes, la trinité et l’observation du dimanche comme jour de repos, l’église Catholique fait appel à la tradition et défie les Protestants de trouver des raisons bibliques, sans s’appuyer sur la tradition pour justifier leur adhésion à ces deux doctrines, soi-disant qu’elles clament haut et fort « Sola Scriptura », la Bible et la Bible seule.

Malheureusement, ils ne peuvent pas s’appuyer sur la Bible et la Bible seule. Dans une revue officielle de l’Église Adventiste du Septième jour, publié spécialement dans le but d’expliquer ce qui était en ce moment leurs 27 croyances fondamentales, on lit quelque chose de choquant:

Alors qu’aucun passage scripturaire n’affirme formellement la doctrine de la Trinité, elle est supposée factuelle par les écrivains de la Bible et mentionnée plusieurs fois… Ce n’est que par la foi que nous pouvons accepter l’existence de la Trinité. (Adventist Review, vol. 158, no. 31, juillet 1981, p. 4)

Screen Shot 2017-11-06 at 2.21.42 PM

Officiellement, elle nous dit qu’ils ne sont pas en mesure de fournir des passages scripturaires qui prouvent formellement la doctrine de la trinité et puisqu’ils ne sont pas capable de le prouver formellement, ils vont accepter cette doctrine par la foi.

La foi ne vient-elle pas de la Parole de Dieu (Romains 10;17)? Donc si la Parole ne le dit pas, peut-elle produire la foi nécessaire? Peut-on mettre notre foi en ce que la Parole de Dieu ne dit pas?

Quand on lit, que nous pouvons accepter cette doctrine que par la foi, il nous faut alors poser cette question, la foi en quoi? La foi en la Parole de Dieu, Impossible! Car il n’y aucun passage scripturaire qui affirme formellement la doctrine de la trinité. Il reste quoi alors? La foi en la tradition seule pour accepter cette doctrine. Ce qu’en tant protestants nous dénonçons, mais que les catholiques exaltent. Sommes-nous devenus des catholiques?

Un de nos pionniers a totalement raison de nous avoir avertir du Dieu du dimanche:

Nous allons relever quelques extraits, pour que le lecteur puisse discerner le large contraste entre le Dieu de la Bible mis en lumière par l’observation du Sabbat, et le Dieu enténébré par l’observation du Dimanche. Catéchisme Catholique Abrégé, par le Très Rev. John Dubois, Evêque de New York, p.5. ‘Q. Où est Dieu ? R. Dieu est partout. Q. Dieu voit-il et sait-il toutes choses ? R. Oui, il sait et voit toutes choses. Q. Y a-t-il plus qu’un Dieu ? R. Non, il n’y a qu’un Dieu. Q. Y a-t-il plus d’une personne en Dieu ? R. Oui, en Dieu, il y a trois personnes. Q. Qui sont-elles ? R. Dieu le Père, Dieu le Fils, et Dieu le Saint-Esprit. Q. N’y a-t-il pas trois Dieu ? R. Non ; le Père, le Fils et le Saint-Esprit ne sont qu’un seul et même Dieu.

Ces idées s’accordent bien avec ces fameux philosophes païens… Nous ferions mieux de nous méfier du Dieu du Dimanche, il pourrait bien avoir la même origine que l’observation du Dimanche. » (Joseph B. Frisbie, Review & Herald, 7 mars 1854, The Sunday God, p. 50)

L’institution ecclésiastique qui s’est prétendu changer la sanctification du sabbat (7ème jour) au dimanche (1er jour) est la même qui a changé le seul vrai Dieu vivant de la Bible en un dieu trin, inexistant dans la Bible.

Ne devrions nous pas nous méfier du dieu du dimanche?

Les pièges de Satan contre les observateurs du Sabbat.

«Tandis que le peuple de Dieu approche des dangers des derniers jours, Satan a de ferventes consultations avec ses anges au sujet du plan le plus efficace pour détruire sa foi. Il voit que les églises populaires sont déjà endormies, grâce à son pouvoir séducteur. Par ses sophismes agréables et ses merveilles mensongères, il peut continuer à les maintenir sous sa domination. Il conduit donc ses anges à placer les pièges destinés surtout à ceux qui attendent la venue de Christ et s’efforcent de garder tous les commandements de Dieu.

Le grand trompeur dit: Lire la suite Les pièges de Satan contre les observateurs du Sabbat.

Constantin le grand: son implication dans deux grands changements dans le christianisme!

Micail Aubourg

Plusieurs reconnaissent le rôle que l’empereur romain Constantin le grand a joué dans l’établissement du dimanche comme un jour de repos. Toutefois, ils sont peu ceux qui reconnaissent le rôle qu’il a joué dans l’établissement de la doctrine de la trinité.

Qui est cet homme qui a marqué l’histoire du christianisme à ce point? Lire la suite Constantin le grand: son implication dans deux grands changements dans le christianisme!

L’ADORATION AU CŒUR DU DERNIER GRAND CONFLIT COSMIQUE!

Micail Aubourg

La Bible nous révèle que l’adoration sera au cœur du dernier grand conflit dans ce monde. (Cf Apocalypse 13:11-18; 14:9-12). De ce fait,  il nous est primordial de connaître de quoi consiste la vraie adoration.

Qu’est-ce que l’adoration?

Lire la suite L’ADORATION AU CŒUR DU DERNIER GRAND CONFLIT COSMIQUE!