Archives du mot-clé Dieu

La fornication: le péché qui nous sépare de Jésus; et comment y remédier?

Micail Aubourg

Nul besoin d’avoir un doctorat en sociologie, pour remarquer ce phénomène qui ronge les églises, plus particulièrement la jeunesse. La fornication et la sensualité sont devenues monnaies courantes. Une vile passion est la conversation quotidienne. Facebook, Instagram, Snapchat et tiktok en sont les preuves. Ils sont un refuge où les parents sont souvent interdits et n’ont aucun contrôle. Nos jeunes gens et jeunes filles, voire nos adolescents, sont absorbés par ce désir qui demande à chaque instant d’être satisfait et dont ils deviennent à leur insu, esclaves. Lire la suite La fornication: le péché qui nous sépare de Jésus; et comment y remédier?

Savez-vous quel est le plus grand désir de Dieu ?

Micail Aubourg

Vous êtes-vous jamais demandé quel est le plus grand désir de Dieu ?

Ezéchiel 28:23,32  Ce que je désire, est-ce que le méchant meure? Dit le Seigneur, l’Éternel. N’est-ce pas qu’il change de conduite et qu’il vive? Car je ne désire pas la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l’Éternel. Convertissezvous donc, et vivez.

2 Pierre 3:9 Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.

Dieu désire que nous vivons. Que tous puissent vivre. Toutefois, c’est pas seulement que nous puissions vivre dans un coin, éloigné de lui. Mais, Lire la suite Savez-vous quel est le plus grand désir de Dieu ?

Quel jour est le septième jour: jour du repos?

3227303867_1_8_nssEMoFv

Micail Aubourg

Quel jour est le septième jour de la semaine ou le jour du repos ou le sabbat? Est-ce le dimanche ou le samedi (sabbat)?

Les  catholiques et les protestants  clament bien fort c’est le dimanche. Tandis que la Bible, l’histoire, les langues, les calendriers confirment et affirment que c’est le samedi (sabbat).
Comment est-ce que le 7ème jour peut être le dimanche, tandis que Jésus fût ressuscité un dimanche matin qui est le premier jour de la semaine comme le confirme Marc? Lire la suite Quel jour est le septième jour: jour du repos?

REVENDIQUER LE CARACTÈRE DE DIEU

cropped-rev_throne

«Car la vie éternelle c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.» (Jean 17:3)

Voilà le secret de la vie éternelle!
En d’autres termes, Jésus nous dit que beaucoup sont perdus, parce qu’ils ne connaissent pas le seul vrai Dieu et son Fils Jésus-Christ.

Je me pose la question: « Pourquoi nous ne connaissons pas le seul vrai Dieu et son Fils? Qui est responsable de cette situation?

Nous n’avons qu’à aller faire un tour sur l’internet, dans les journaux, les magazines, les films et même les écrits provenant de certaines organisations « chrétiennes », et nous pourrions facilement constater que le caractère de Dieu est déformé. Une propagande de diffamation sans répit. On considère notre Divin Père comme un tyran, un méchant, un égoïste, un être sans cœur, qui aime et prend plaisir à la souffrance de la race humaine et des autres créatures. Tandis que son Fils Jésus-Christ est considéré comme un usurpateur.

Nul besoin de passer par les quatre chemins pour découvrir l’instigateur de ces faux propos. Le responsable n’est nul autre que

Lire la suite REVENDIQUER LE CARACTÈRE DE DIEU

COMMENT CONSIDÉRONS-NOUS CHRIST?

Comment devrions-nous considérer Christ? Tel qu’il s’est révélé Lui-même au monde; en accord avec le témoignage qu’Il donna de Lui-même. Dans le merveilleux discours du cinquième chapitre de Jean, Jésus dit : « Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils, n’honore pas le Père qui l’a envoyé » (Jean 5 21-23).

C’est à Christ qu’est confié le plus grand privilège:
Lire la suite COMMENT CONSIDÉRONS-NOUS CHRIST?

Choisis avant que tu sois né!

Depuis quand, Saul avait-il été choisi pour être le messager du Seigneur? Lui-même nous dit: « Avant que je sois né ». Il n’est pas le premier de qui nous lisons que dès sa naissance, il fut choisi pour le travail de sa vie. Souvenez-vous du cas de Samson (Juges 13). Jean-Baptiste fut choisi, son caractère et sa mission furent décrits des mois avant sa naissance. Le Seigneur dit de Jérémie: « Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais et avant que tu fusses sorti de son sein, je t’avais consacré, je t’avais établi prophète des nations (Jér. 1:5). Le roi païen Cyrus fut appelé plus de cent ans avant sa naissance et son rôle dans l’œuvre de Dieu lui fut présenté (És. 44:28, 45:14).

Ce ne sont pas des cas isolés; c’est vrai de tous les hommes comme ce le fut des Thessaloniciens que Dieu choisit « dès le commencement pour le salut par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité » (2 Thes. 2:13). Il appartient à chacun de répondre à cet appel et à cette élection. Et Celui qui désire que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité (1 Tim. 2:4) a aussi désigné à chaque homme son travail propre. (Marc 13:34). Ainsi, Celui qui ne reste pas sans témoin, même dans la création inanimée recevra de l’homme -sa plus belle création-, un témoignage qui ne peut être donné que par l’intelligence humaine.

Tous les hommes sont choisis pour être des témoins pour Dieu et chacun a sa tâche désignée. L’Esprit s’efforce de persuader chaque homme de se laisser employer pour le travail pour lequel Dieu l’a appelé. Seul le jour du jugement révélera quelles précieuses occasions les hommes ont laissées de côté avec insouciance. Saul, le violent persécuteur, devint le plus puissant apôtre. Qui peut imaginer le bien qui aurait pu être fait par des hommes au grand pouvoir s’ils s’étaient soumis au SaintEsprit au lieu de faire le mal? Tous ne peuvent être comme Paul. Mais il est vrai que chacun, en accord avec la capacité que Dieu lui a donné, a été choisi et appelé par Dieu pour témoigner en Sa faveur, et donnera une nouvelle signification à la vie.

Quelle merveilleuse, joyeuse et solennelle pensée que celle de savoir que Dieu a donné à chaque homme un travail à exécuter sous Sa direction. Tous sont serviteurs du grand Dieu, chacun pour un service particulier. Nous devons avec prudence éviter d’empêcher quelqu’un d’accomplir sa mission propre, choisie par le ciel.

Puisque c’est Dieu qui donne à chaque homme sa tâche, celui-ci doit recevoir ses ordres de Dieu et non des hommes. Prenons donc garde de ne pas imposer aux hommes leur devoir. Le Seigneur peut le leur faire comprendre aussi bien qu’à nousmêmes; s’ils ne désirent pas écouter le SaintEsprit ils ne voudront pas davantage nous entendre, même si nous cherchons à les diriger dans le droit chemin. « Ce n’est pas à l’homme, quand il marche, de chercher à diriger ses pas » (Jér. 10:23).

Extrait de La Bonne Nouvelle dans l’épître aux Galates de E. J. Waggoner.

Le Calvaire

Ce chapitre est basé sur Matthieu 27:31-53; Marc 15:20-38; Luc 23:26-46; Jean 19:16-30.
“Lorsqu’ils furent arrivés au lieu appelé le Crâne, ils le crucifièrent là.”
“Pour sanctifier le peuple par son propre sang”, le Christ “a souffert hors de la porte”. Pour avoir transgressé la loi de Dieu, Adam et Eve furent chassés d’Eden. Le Christ, notre substitut, devait souffrir hors des limites de Jérusalem. Il mourut hors de la porte, à l’endroit où étaient exécutés les traîtres et les assassins. On comprend dès lors la profonde signification de ces paroles: “Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous.”
Une foule nombreuse accompagna Jésus du tribunal au Calvaire. La nouvelle de sa condamnation s’était répandue dans tout Jérusalem; des gens, appartenant à toutes les classes de la société, affluèrent au lieu de l’exécution. Les prêtres et les chefs avaient promis de ne pas inquiéter les disciples du Christ si celui-ci leur était livré; les disciples et les croyants qui se trouvaient dans la ville et dans les environs purent donc se mêler à la foule qui accompagnait le Sauveur.

Lire la suite Le Calvaire

Le corps, l’âme et l’esprit

Éternel, qu’est-ce que l’homme, pour que Tu le connaisses? Psaume 144:3

Qu’est-ce que l’homme? De quoi est-il fait? Y a-t-il une partie de lui qui soit immortelle? Voilà autant de questions ayant mystifié les hommes depuis des siècles, mais auxquelles la Bible saura apporter des réponses précises et satisfaisantes.

Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ! 1 Thessaloniciens 5:23

Notons d’abord que l’être humain se compose de trois éléments essentiels:

– Le corps (en hébreu: «basar»; en grec: «sôma»).

– L’esprit (en hébreu: «rouach»; en grec: «pneuma»).

– L’âme (en hébreu: «nephesh»; en grec: «psuché»).

Voyons en quoi consistent ces trois éléments distincts l’un de l’autre.

Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre. 1 Corinthiens 15:47

(…) afin que l’homme tiré de la terre cesse d’inspirer l’effroi. Psaume 10:18

Tout d’abord, parlons du corps. Lire la suite Le corps, l’âme et l’esprit